Matt Giteau australie 2007 - AFP
 
Article
commentaires
Test Match

Giteau songe aux Wallabies

Giteau songe à un retour avec les Wallabies

Par Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 01/08/2013 à 18:47 -
Par Midi Olympique - Le 01/08/2013 à 18:47
Le centre australien du RC Toulonnais, Matt Giteau a affirmé, dans une interview accordée à un site australien qu'il serait honoré de rejouer avec les Wallabies en vue de la Coupe du monde 2015.

Nul n’est prophète en son pays, pas même Matt Giteau et ses 92 sélections avec les Wallabies. En effet, le joueur de 30 ans n'a pas joué pour sa sélection depuis 2011 après un différend avec le coach Robbie Deans qui l'avait écarté de l'équipe nationale avant le Mondial néo-zélandais. C'est à ce moment là qu'il a fait ses valises pour la France et rejoint Toulon avec tout le succès qu'on lui connaît. Sacré champion d’Europe en fin de saison dernière, élément essentiel de la machine toulonnaise bâtie par Bernard Laporte, sa longévité est impressionnante.

Difficile donc, pour un joueur de sa trempe, de ne pas penser à représenter son pays une fois de plus à la Coupe du monde 2015, surtout à l'heure où Robbie Deans a été évincé au profit de l'ancien entraîneur des Reds, Ewen McKenzie: "Le temps nous dira si McKenzie est le meilleur choix mais un changement devait être fait, et je pense qu’Ewen était le meilleur pour ce poste", se félicitait Giteau.

Giteau: " Je ne sais pas si c'est réaliste "

Ce changement d'entraîneur arrange évidemment Giteau, qui se prend à rêver du maillot Green and Gold, même s’il s’avoue comblé de son expérience dans le Var: "J'aime le rugby que je pratique ici. Seulement, on ne passe pas à côté de la possibilité de jouer pour son pays (…) J’adorerais être rappelé et participer à cette aventure, mais je ne sais pas si c’est réaliste". Lucide, le champion d’Europe se montrerait presque trop modeste: "Le fait de ne pas jouer dans le Super Rugby me laisse des doutes sur mes capacités à jouer à un rugby de très haut niveau comme celui là. Il reste d'abord des réponses à apporter".

Autre problème, la concurrence à laquelle il n’échappe pas malgré ses 684 points inscrits sous le maillot australien. Pendant que le RCT retrouve le chemin des entraînements, le centre des Brumbies, Christian Leali’ifano, n’en finit plus de briller avec les Brumbies (qui disputeront la finale de Super 15 contre les Chiefs ce samedi) et confirme, comme ses première capes l’indiquaient, qu’il est digne du niveau international. Conscient de la situation, Giteau se veut prudent: "Il me reste au moins cette saison à finir, il est possible que je réévalue mon contrat, mais pour l'instant ce ne sont que des hypothèses. Il me reste encore deux ans de contrat, je suis heureux ici, ma famille est heureuse ici, et j’ai de la chance d’évoluer parmi de si grands joueurs".

Icon Sport
 
 

commentaires


  • jojotrips03/08/2013 17:22

    Exact ! Le Super XV c'est un rugby de mouvement propre aux nations du Sud et les nations du Nord jouent un rugby plus traditionnel basé sur la densité physique et les phases de conquêtes sont plus importantes.

  • Nico Biral02/08/2013 20:24

    le top 14 dure 10 mois avec le double de matchs donc l'intensité n'est automatiquement la meme et de plus le rugby français est plus basé sur le physique qu'en super 15 qui est lui axé sur la vitesse

  • jako3302/08/2013 17:31

    Oui 2 facons differentes, mais aussi il n'y a pas de mal a dire que le Super rugby est superieur au Top 14, il faut plutot le comparer a la HCUP au niveau intensite. En l'occurrence il l'a gagnee alors je ne doute pas qu'il soit capable de jouer et tenir le rythme avec l'Australie ;)