Test Match

Tournée des Lions britanniques: Vague de réactions en soutien à Jonny Wilkinson

Qu'ils soient coéquipiers de Jonny Wilkinson à Toulon, compagnon de sélection dans le XV de la Rose lors du sacre de 2003 ou consultant télé, de nombreuses personnalités de la planète ovale se sont élevées face à la non-sélection de l'ouvreur anglais par Warren Gatland pour la tournée des Lions britanniques. Pour eux, le demi d'ouverture, au vu de ses dernières prestations, méritait sa place.

 
L'absence de Wilkinson suscite de vives réactions - Rugby - Test MatchIcon Sport
 

L'ancien sélectionneur du pays de Galles, Warren Gatland, nommé à la tête des Lions britanniques et irlandais pour la tournée de juin en Australie, a annoncé la liste des joueurs retenus pour disputer la compétition. Celui qui a mené par deux fois le XV du Poireau au sommet européen (victoires dans le Tournoi en 2008 et 2012), a décidé de sélectionner l'ouvreur anglais, Owen Farrell (21 ans; 16 sélections), et le demi d'ouverture irlandais, Jonathan Sexton (27 ans; 36 sélections).

Pourtant, le métronome "british" de Toulon, Jonny Wilkinson, éblouit de toute sa classe le monde du rugby par ses dernières prestations, toutes plus remarquées les unes que les autres, notamment celle le confrontant directement à son jeune homologue Farrell, en demi-finale de la H Cup.

L'annonce du squad des 37 joueurs et la non-sélection de Wilkinson a immédiatement provoqué une vague de réactions de nombreuses personnalités du monde du rugby. En voici quelques-unes:

L'arrière international anglais, Iain Balshaw (34 ans; 38 sélections), champion du Monde en 2003 avec Jonny Wilkinson, a déclaré être "dégoûté pour mon copain. Surtout lorsque l'on voit comment il joue et surtout comment il a joué la semaine dernière."

Même son de cloche pour le deuxième ligne, Simon Shaw (39 ans; 73 sélections), son coéquipier à Toulon, qui s'est exclamé: "Pas de Jonny Wilkinson dans le squad des Lions! J'ai un soupçon sournois sur cette histoire. Un arrière tombe en panne et il sera là!"

Nick Kennedy (31 ans; 7 sélections avec l'Angleterre), qui forme une deuxième ligne très complémentaire avec Bakkies Botha en ce moment au sein du RCT, a tenu à féliciter "tous les joueurs sélectionnés pour la tournée des Lions." Il s'est toutefois montré "trés surpris de ne pas voir Jonny Wilkinson dans le squad."

Enfin, l'ancien centre international du Racing, Thomas Lombard (37 ans; 12 sélections), actuellement consultant télé, n'y ait pas allé avec le dos de cuillère.

Pour autant, selon la presse outre-Manche, c'est Jonny Wilkinson himself qui aurait refusé la sélection avec les Lions britanniques. Évoquant des soucis physiques ("il ne pourrait pas assumer le rythme d'un mois de compétition") ainsi que son club de Toulon, qui pourrait être présent en finale du Top 14 le 1er juin, soit quelques jours avant le début de la Tournée.

 - Rugbyrama@vicente_julian
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |