Test Match

Tournée 2013 - Les Lions britanniques confiants pour la suite

Même si le capitaine Sam Warburton avouait avoir eu peur en fin de partie, son sélectionneur Warren Gatland estimait que les Lions avaient largement mérité leur victoire face à l’Australie, samedi.

 
Les Lions britanniques confiants pour la suite - Rugby - Test MatchIcon Sport
 

Même si le score final (23-21) laissait paraître les traits d’une rencontre âpre et extrêmement serrée du début à la fin, l’encadrement des Lions britanniques considérait ce succès logique pour le premier test face à l'Australie, au vu de la partie. “Je crois que la meilleure équipe a gagné. Nous avons produit beaucoup de jeu en première mi-temps, peut-être un peu trop d’ailleurs. Certaines décisions arbitrales ne nous ont pas été favorables mais nous nous sommes mis en position de marquer et sans deux ou trois avantages non sifflés par l’arbitre, nous aurions pu faire la différence plus tôt”, jugeait ainsi Warren Gatland à l’issue de la rencontre.

Pour son adjoint en charge des trois-quarts, Andy Farrell, un succès australien n’aurait pas été mérité. Ce dernier tenait toutefois à féliciter ses joueurs pour leur investissement défensif en fin de match. "Les Australiens se sont montrés extrêmement réalistes. Ils n’ont franchi la ligne d’avantage qu’à trois reprises alors que nous sommes passés sept fois. Mais notre défense a été particulièrement solide en deuxième mi-temps".

Warburton: "Nous avons accompli la moitié du chemin"

Du côté des joueurs, le troisième ligne irlandais, Jamie Heaslip, s’avouait également surpris par certaines interprétations arbitrales qui l’ont ensuite contraint lui et ses coéquipiers à se corriger. "Je crois que nous avons pris un peu peur quand l’arbitre nous a sanctionnés trois fois en début de match. Mais après, chaque arbitre est différent et c’est à nous de nous adapter et nous l’avons fait".

Pour son premier vrai test en tant que capitaine des Lions britanniques, le Gallois Sam Warburton a vécu une partie riche en émotion, notamment à la fin, lorsque Kurtley Beale avait la possibilité de donner la victoire aux Wallabies. "Lorsqu’il a tapé cette pénalité, j’avais du mal à regarder. Ce fut peut-être la minute la plus terrible de ma vie. Mais maintenant nous avons accompli la moitié du chemin et il nous faut confirmer la semaine prochaine à Melbourne". Nul doute que les Wallabies auront l’esprit revanchard.

 - Midi Olympique@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |