All Blacks coach Steve Hansen (AFP) - AFP
 
Article
commentaires
Test Match

All Blacks, Steve Hansen: "Les Bleus auraient pu gagner le premier test"

Hansen: "Les Bleus auraient pu gagner le premier test"

Par Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 21/06/2013 à 18:03 -
Par Midi Olympique - Le 21/06/2013 à 18:03
Le sélectionneur des All Blacks, satisfait de la performance des siens lors du dernier Test de Christchurch, se méfie néanmoins d'un sursaut d'orgueil des Bleus, à New Plymouth...

Qu'avez-vous pensé des deux dernières performances des Français ?

Steve HANSEN: Le XV de France est une équipe très physique, nous ayant posé beaucoup de problèmes dans l'axe et en conquête directe. Je pense même que les Bleus auraient pu facilement gagner le premier test-match, à l'Eden Park (23-13). Si Picamoles aplatit l'essai peu après l'heure de jeu, le doute peut alors s'installer dans nos têtes... Mais le sort en a décidé autrement. Tant mieux pour nous.

Quid du deuxième test-match, disputé samedi dernier à Christchurch ?

S.H.: Le score (30 à 0) ne reflète pas la réalité de cette rencontre. A Christchurch, les Français auraient pu marquer en de nombreuses occasions. Je trouve même assez miraculeux que nous n'ayons pas encaissé de points en deuxième mi-temps, au terme de cette fameuse action à 26 temps de jeu. Notre défense a gagné le match, ce jour-là.

En troisième ligne, Victor Vito prendra samedi soir la place de Liam Messam. Quelles qualités un numéro 6 doit-il posséder, selon vous ?

S.H.: Il doit être fort au sol, bon en touche et dissuasif au plaquage. Les deux joueurs que vous avez cités ont le profil adéquat.

Il semble néanmoins que votre équipe n'ait pas remplacé à ce poste l'intimidant Jerome Kaino, parti au Japon...

S.H.: Je ne suis pas d'accord. Liam (Messam) et Victor (Vito) sont très satisfaisants. Et pour être honnête, un seul joueur n'intimide pas quinze adversaires. C'est du rugby, pas de la boxe...

Il a été question, en début de semaine, que Ben Smith débute au poste de centre. Pourquoi avoir néanmoins choisi de reconduire la combinaison Ma'a Nonu-Conrad Smith au milieu de terrain ?

S.H.: Ben n'a plus rien à prouver. Au terme de cette tournée, il fait désormais partie des joueurs importants de notre sélection. Conrad et Ma'a ont quant à eux été associés à quarante-six reprises sous le maillot des All Blacks. Sur le terrain, ils se trouvent sans même se regarder. Je me voyais mal démembrer leur association, car je me méfie d'un sursaut d'orgueil des Français, à New Plymouth.

Quid de la titularisation de Dan Carter, à l'ouverture ?

S.H.: Dan est totalement remis de sa blessure à la main. Il était important de lui donner du temps de jeu avant le début des Four Nations. Il demeure le meilleur ouvreur du monde et un maillon essentiel de notre réussite actuelle.