Dan Carter Nouvelle Zélande 23 septembre 2011 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Test Match

Nouvelle-Zélande: Carter se reconvertit au centre

Nouvelle-Zélande: Carter se reconvertit au centre

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 09/05/2012 à 18:15 -
Par Rugbyrama - Le 09/05/2012 à 18:15
L'ouvreur des All Blacks Dan Carter, encore en délicatesse avec ses adducteurs qui l'avaient privé de la fin du Mondial, pourrait glisser au poste de premier centre pour les trois Tests de juin contre l'Irlande, a suggéré mercredi Steve Hansen, l'entraîneur de la Nouvelle-Zélande.

Il est bien connu que les légendes ne meurent jamais. Celle de Daniel Carter n’est pas prête de s’éteindre, même si ce dernier n’a pas levé autant de trophées que son incroyable talent lui promettait au début de sa carrière. En 2009, l’ouvreur néo-zélandais manquait un titre de champion de France avec Perpignan. Deux ans plus tard, le natif de Leeston voyait s’envoler son rêve de soulever un trophée mondial. Foudroyé par une blessure aux ischio-jambiers lors d’une séance de tirs aux buts ordinaire juste avant le dernier match de poule, Carter avait assisté, trois semaines plus tard, au sacre de ses coéquipiers... depuis les tribunes de l’Eden Park. L’ouvreur aura finalement mis six mois à se remettre de cette blessure. Six longs mois avant d’obtenir le feu vert de l’encadrement des Crusaders, et de postuler à nouveau pour une place de titulaire... mais au centre, cette fois.

Mieux qu’un simple dépannage, une véritable option stratégique

Pourquoi Todd Blackadder, manager des Crusaders, a tenté un tel repositionnement ? La raison est double. Tout d’abord parce que Carter n’a pas retrouvé l’ensemble de ses moyens, et que son jeu au pied s’est sensiblement raccourci. Un avis que partage Steve Hanson, nouveau patron des Blacks: "Carter reste dans mon esprit le meilleur ouvreur du monde, mais il revient à peine après sa blessure, ce qui limite encore son jeu au pied, d'où le fait qu'il évolue au poste de premier centre avec les Crusaders". La seconde est que, pendant ce temps, Blackadder a pu offrir du temps de jeu à sa nouvelle perle, le jeune ouvreur Tom Taylor qui, confortablement installé entre Andrew Ellis et Daniel Carter, peut s’épanouir au plus haut niveau.

Plus qu’un simple poste de transition, Carter, avec le numéro 12 dans le dos, pourrait rendre bien des services aux All Blacks, qui bénéficieraient ainsi d’un vrai "cinq huitième", capable d’envoyer très vite la balle sur les extérieurs, chose que ne font pas les déménageurs Sonny Bill Williams et Ma’a Nonu. Hansen encore: "Lorsqu'il viendra à notre prochain rassemblement, s'il est en mesure de tirer les pénalités, il démarrera certainement en 10. Mais, selon sa forme, la composition du banc, les besoins du moment, il se peut que de temps à autre il évolue en premier centre". Autre avantage, cette option permettrait aussi à Steve Hansen de conserver l’excellent ouvreur Aaron Cruden, qui fut sacré champion du monde en octobre dernier et qui se montre actuellement irrésistible avec les Chiefs d’Hamilton. Alors, Carter nouveau centre des All Blacks ? Réponse les 9, 16 et 23 juin prochains.