Read McCaw - Nouvelle Zélande - 1 décembre 2012 - DPPI
 
Article
commentaires
Test Match

Nouvelle-Zélande: L’amère défaite

Nouvelle-Zélande: L’amère défaite

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 02/12/2012 à 19:41 -
Par Rugbyrama - Le 02/12/2012 à 19:41
Les All Blacks n’ont pas réussi leur pari de rester invaincus en 2012. Humiliés par les Anglais, les champions du monde ont même la défaite bien amère.

C’était le match de trop pour la Nouvelle-Zélande. Invaincus depuis fin aout 2011, soit vingt rencontres, les All Blacks ont craqué à Twickenham. Au sens propre du terme. Brisant ainsi leur série d’invincibilité et mettant fin à tous leurs rêves de record. Cette génération dorée, guidée par Dan Carter, n’égalera pas la série de 32 matchs sans défaites de leurs glorieux aînés (les Invincibles) des années 20. Le XV de la Rose est passé par là. Les Anglais, qui restaient sur neuf revers de rang face aux Néo-Zélandais, ont même donné la leçon. Une leçon sans faute et que les All Blacks ne sont pas près d’oublier. L’écart de dix-sept unités (38-21) est le plus grand jamais réalisé en faveur de l’Angleterre, le précédent record (treize points) datant de…1936. En baissant pavillon pour la première fois de l’année, les champions du monde en titre ratent également leur objectif de rester invaincus en 2012. Surprenant tant les hommes de Steve Hansen, qui connait sa première défaite depuis sa prise de fonction, ont semblé maîtriser leur sujet lors de cette tournée d’automne.

Hansen: "La pression vous fait faire des choses bizarres"

En effet, les All Blacks n’avaient eu aucun mal à remporter leurs trois tests de novembre, marquant en moyenne 42 points. Cette puissance, qui semblait si tranquille, s’est alors effritée. Ce qui accentue la déception des Néo-Zélandais. Voire même l’amertume, à l’image du capitaine, Richie McCaw. "Nous sommes amèrement déçus. Nous avons essayé de nous mettre dans le rythme, mais les Anglais ont particulièrement bien joué. Il faut reconnaître leur mérite". Hansen rajoute: "J'avais dit toute la semaine que Stuart Lancaster et ses adjoints étaient en train de mettre quelque chose en place pour nous battre". Un plan qui a marché à merveille.

Bien en place, les Anglais ont dominé physiquement les All Blacks. Et ces derniers ont commis des erreurs inhabituelles. D’abord en défense, avec 16% de plaquages ratés. "La pression vous fait faire des choses bizarres", a déploré Hansen. Puis, Dan Carter, le chef d’orchestre, n’a guère paru inspiré, ratant également deux pénalités. "Dan s’était bien entrainé et avait bien buté, malgré cela, il a manqué deux pénalités que l’on pouvait penser qu’il devait passer. Je ne pense pas que l’on puisse utiliser sa blessure comme excuse", a précisé le sélectionneur néo-zélandais. Avant de rajouter: "La meilleure équipe a gagné, les Anglais ont joué un rugby exceptionnel. Nous n’avons pas d’excuses car nous nous sommes préparés aussi bien que nous le pouvions". La conclusion reviendra au capitaine Richie McCaw, qui va prendre une année sabbatique. "Finir sur ça, il n’y a pas de doute, c’est décevant".