O'Connell - Icon Sport
 
Article
commentaires
Test Match

Lions: on y voit (un peu) plus clair

Lions britanniques: on y voit (un peu) plus clair

Par Midi Olympique
Dernière mise à jour Le 16/06/2013 à 21:32 -
Par Midi Olympique - Le 16/06/2013 à 21:32
Les Lions se préparent déjà pour le premier test contre les Wallabies à Brisbane. La grosse performance contre les Waratahs pèsera lourd dans la balance mais Gatland veut se prémunir de tous forfait en appelant pléthore de remplaçants, dont l'inatendu Shane Williams.

Les Lions sont lancés plein pot vers leur premier test de Brisbane après leur belle victoire de samedi face aux Waratahs (47-17). Leur production fut vraiment formidable (cinq essais à deux) contre une équipe qui a vendu chèrement sa peau. La prestation fut supérieure à celle qui avait permis de battre les Reds à Brisbane (22-12). De ce match contre les Waratahs, on conservera l'image des trente points inscrits par l'arrière Leigh Halfpenny et les performances du centre Jonathan Davies et du deuxième ligne Alun-Wyn Jones, félicité ouvertement par son entraîneur. Rarement on aura senti avec autant de force l'émulation terrible qui anime cette sélection qui ne joue que tous les quatre ans et qui, par définition n'a pas d'équipe-type. A chaque poste ou presque, des vedettes sacrées dans leur pays se battent pour une place en test match.

Leigh Halfpenny est certain sauf blessure de débuter face aux Wallabies. Quels seront les quatorze autres ? On peut se faire une idée en examinant l'équipe qui affrontera mardi les Brumbies à Canberra sous le capitanat du talonneur irlandais Rory Best. On imagine mal Gatland faire débuter des gens deux fois à quatre jours d'intervalle. La troisième ligne était annoncée comme le secteur le plus dense et le plus chaud. On peut donc supposer qu'en numéro 8, Jamie Heaslip sera préféré à Toby Faletau. Pour le poste de troisième ligne aile côté ouvert, la lutte sera très chaude entre Dan Lydiate et Tom Croft, l'Anglais de Leicester, extraordinaire face aux Waratahs. Pour le côté fermé, on peut imaginer que le capitaine Sam Warburton sera quand même sur la pelouse au coup d'envoi. Gatland avait pourtant annoncé que ce n'était pas joué d'avance et que les galons ne le dispensaient pas du devoir de gagner sa place. Mais le troisième ligne de Cardiff a bien fait le boulot à Sydney.

A la mêlée où Phillips et Ben Youngs se tiraient la bourre mais le Bayonnais garde a priori une petite avance. A l'ouverture, Sexton tient la corde. Au centre, la blessure de Jamie Roberts ouvre des perspectives pour Jonathan Davies qui pourrait être associé à la superstar Brian O'Driscoll qui n'a pourtant joué ni contre les Waratahs ni contre les Reds. BOD dès son retour aux vestiaires a rendu hommage à Davies (« Comme il a été bon ce soir »), c'est un signe d'autant plus que Tuilagi est blessé. Lors de la conférence de presse, un journaliste a demandé à Gatland si o'Driscoll et Davies pouvaient jouer ensemble puisqu'ils ont tout deux l'étiquette de deuxième centre : « Pas de problème, il y a désormais beaucoup de permutations à ce poste... » a répondu calmement le boss des Lions. La deuxième ligne d'expérience O'Connell – A-W. Jones a apparemment convaincu Gatland.

L'incroyable retour de Shane Williams

La grosse inquiétude s'appelle George North qui souffre des adducteurs . L'ex-trois quart aile des Scarlets était pourtant l'homme en forme du début de la tournée. Sa puissance est quasiment indispensable (surtout si Roberts ne joue pas). Le staff fera tout pour le remettre sur pied avant le test de Brisbane. Pour se prémunir d'un nouveau forfait, Gatland a appelé une rafale de remplaçants depuis jeudi dernier : les Anglais Twelvetrees, Wade (en tournée en Argentine), Barrit (en vacances aux Etats-Unis) plus le Gallois … Shane Williams. Oui, il a osé. A 36 ans, l'ancien lutin du pays de Galles terminait sa carrière au Japon quand il a reçu le SMS le plus inattendu de sa carrière. Il doit jouer mardi contre les Brumbies, s'il trouve sa place pour l'un des trois tests, ce sera l'un des come backs les plus énormes de l'histoire, deux ans après sa retraite internationale. De toute façon l'entraîneur des Lions a carte blanche pour composer son groupe, sans limite d'effectif. Après avoir perdu définitivement Cian Healy, Gethin Jenkins et Tommy Bowe, Gatland a compris qu'il valait mieux avoir des remplaçants déjà sous la main.

L'équipe contre les Brumbies, mardi à Canberra. Kearney ; Wade, Barritt, Twelvetrees, Sh. Williams, (o) Hogg, (m) B. Youngs; Tipuric, Faletau, O'Brien ; Gray, I.Evans ; Stevens, R.Best (cap.), Grant.

Remplaçants : Hibbard, Corbisiero, Cole, Parling, Lydiate, Murray, Farrell, Zebo

 
 

commentaires


  • rugbyx4718/06/2013 00:11

    @AllezLesParisiens il y a joué contre une sélection y'a deux match !