Joie Samoa - 16 novembre 2012 - AFP
 
Article
commentaires
Test Match

Les Samoa, fers de lance des Sudistes

Les Samoa, fers de lance des Sudistes

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 18/11/2012 à 18:43 -
Par Rugbyrama - Le 18/11/2012 à 18:43
Le week-end international a consacré une claire domination sudiste, même là où on ne l'attendait pas avec le succès des Samoa à Cardiff. Retour sur les cinq principaux matchs.

Pays de Galles-Samoa: 19-26

Incroyable, les Gallois "chelemards" en titre ont encore perdu chez eux, cette fois contre les Samoa (26-19). C'est leur sixième défaite consécutive. Certes, ils jouaient sans Lydiate, Adam Jones, Alun-Wyn Jones et Jonathan Davies, tous blessés, mais quand même... A moins que ces Samoans entraînés par Pat Lam soient davantage que des faire valoir. Ils ont mangé les Gallois physiquement, aussi bien sur les impacts que sur les mêlées. Les plus brillants ont été Fotuali'i (demi de mêlée), Tuifua (numéro 8) et Treviranus (flanker). Le pire, c'est que le score est flatteur pour les Gallois qui n'ont marqué que sur interception (Beck) alors que les Samoans ont marqué des essais tout à fait construits. C'est la troisième fois que cette équipe s'impose à Cardiff (après 1991 et 1999).
Le film du match

Italie-Nouvelle-Zélande: 10-42

A Rome, les Italiens ont longtemps résisté. Ils n'étaient menés que 13 à 7 à la pause. Au retour sur la pelouse, les All Blacks ont accéléré. A noter le nouveau doublé de Julian Savea. Il y avait 73 000 personnes à Rome pour voir ça. On retiendra le premier essai presque trop facile fruit d'une action de Cruden, Conrad Smith et Kieran Read sur soixante mètres derrière une mêlée. Les vingt dernières minutes furent un calvaire pour les hommes de Jacques Brunel avec un festival des Nonu, Jane et Savea plus un très bon Sam Cane, le remplaçant de McCaw. Au final, ça fait 42 à 10 pour les All Blacks.
Le film du match

Angleterre-Australie: 14-20

Les Wallabies se sont bien remis de leur "piquette" de Paris. Ils l'ont emporté 14 à 10 à Twickenham. Quant on connait le nombre de blessés australiens, c'est une belle performance. Le troisième ligne aile Michael Hooper a été nommé "homme du match" tant son activité fut ahurissante. L'ailier Nick Cummins a marqué son premier essai international sur un exploit du demi de mêlée Nick Phipps, si médiocre à Paris. Les retours de Ben Alexander (pilier), Digby Ioane (ailier), Sitaleki Timani (deuxième ligne) et Berrick Barnes (arrière) ont porté leur fruit. "C'était un match de très haut niveau, il n'y a pas eu de temps morts pendant 80 minutes. Je suis très fier de mes joueurs qui n'ont pas cédé défensivement", a déclaré Robbie Deans.
Le film du match 

Ecosse-Afrique du Sud: 10-21

Les hommes d'Heyneke Meyer sont toujours invaincus dans cette tournée. Ils ont battu l'Ecosse 21 à 10 à Murrayfield avec un doublé du talonneur Adriaan Strauss. A noter que le capitaine Jean De Villiers avait décidé de ne pas taper un maximum de pénalités pour trouver des touches, une tactique que tous les Sud-Africains ont assumé. "Nous avions un plan à ce sujet. On ne voulait pas que ces Ecossais prenennt confiance en restant dans le match avec la foule qui poussait derrière eux", expliquait Heyneke Meyer. "Beaucoup ont dit que ces Ecossais étaient dangereux car ils avaient marqué trois essais aux All Blacks, on a essayé de marquer très vite. Pendant les vingt premières minutes, ils ont été confinés dans leur camp. En plus, notre jeu au pied tactique a été très bon, grâce à Pat Lambie", a poursuivi le capitaine.
Le film du match

Irlande A-Fidji: 53-0

A Limerick, les Irlandais n'ont fait qu'une bouchée des Fidjiens décidément décevants. A noter que pour d'obscures raisons, les Verts ne représentaient pas tout à fait l'équipe nationale mais un inédit "Ireland XV" qui ne donnait pas de sélection officielle. Mais il n'y a pas eu photo entre Européens et Océaniens : 53-0 pour les hommes du capitaine Jamie Heaslip et un triplé de l'ailier de l'Ulster Craig Gilroy qui n'a jamais encore été appelé en "vraie" sélection. Seuls trois joueurs avaient été conservés après la défaite contre les Springboks (Murray, Ross et Heaslip). Six des joueurs venaient de l'Ulster, leader de la Ligue celte. En plus de Gilroy, deux titulaires n'avaient jamais goûté à la scène internationale : l'ouvreur Paddy Jackson et le demi de mêlée Luke Marshall.
Le film du match