Test Match

L'IRB veut revoir son système de sanctions

Ce jeudi, l'IRB , organe suprême du rugby mondial, a annoncé qu'il allait essayer de révoir son sytème disciplinaire après de nombreuses protestations. En effet, mercredi, le Néo-Zélandais Adam Thomson avait écopé seulement d'une semaine de suspension pour avoir marché sur la tête de l'Ecossais Alasdair Strokosch. Le joueur avait été averti durant la rencontre pour ce geste.

L'IRB veut revoir son système de sanctions Mais de nombreuses personnes ont trouvé cette punition disciplinaire trop indulgente, en comparaison avec d'autres cas. Le même jour, l'Australien Simmons, avait reçu une sanction de huit semaines pour une plaquage cathédrale sur Yannick Nyanga. A cette occasion, le centre des Samoa, Eliota Fuimaono-Sapolu en a profité pour rappeler qu'il avait écopé de trois semaines par la Fédération anglaise pour avoir seulement critiqué Owen Farrell sur Twitter. "J'ai pris trois semaines pour des tweets sarcastiques. Mais, si j'avais juste marché sur la tête d'Owen Farrell, j'aurais pris qu'une semaine. C'est juste comique".

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |