Laidlaw - Afrique du Sud Ecosse - juin 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Test Match

L'Ecosse frôle l'exploit, le Japon émerge, l'Angleterre royale


Par Midi Olympique
Dernière mise à jour Le 17/06/2013 à 17:16 -
Par Midi Olympique - Le 17/06/2013 à 17:16
La belle resistance des Ecossais contre les Springboks, le succès historique des Japonais ou encore la tournée victorieuse des Anglais... Les test-matchs en bref.

LE TOP 

Samoa

Ce week-end, en Afrique du Sud, les Samoa ont confirmé qu’ils étaient bien de taille à faire trembler les nations de l’hémisphère Nord. Les coéquipiers du centre du Stade français, Paul Williams, ont ainsi laminé la Squadra Azzura, le match s’achevant sur le score sans appel de 39 à 10. Encore dans le coup à la mi-temps (10-3), les Italiens ont littéralement craqué dans le second acte, encaissant trois essais de Leuia, Leota et Va’aulu. Désemparés, les Transalpins n’ont marqué qu’un essai de pénalité à dix minutes de la fin.

LE FLOP 

Argentine

Icon Sport

Face à des Anglais pourtant privés de nombreux éléments actuellement en Australie avec les Lions, l’Argentine (qui n’était pas non plus au complet) a sombré samedi. À Buenos Aires, les Pumas ont encaissé un cinglant 51-26.Outre deux essais de pénalité, le XV de la Rose a accentué son avance grâce à deux réalisations de son nouveau prodige, l’ailier des London Irish, Marland Yarde, 21 ans à peine, qui fêtait là sa première sélection.

L’ESSAI

Beauden Barrett (Nouvelle Zélande)

Les All Blacks ont parachevé leur œuvre par un superbe essai du jeune Beauden Barrett. Un mouvement qui dura exactement vingt-trois secondes, soit le temps qu’il fallut aux Néo-Zélandais pour remonter plus de quatre-vingt mètres, et finir dans l’en-but. Tout était parti d’une mêlée tricolore, et d’un lancement au large côté gauche. Sur l’aile, Yoann Huget perdait le ballon. Bien que dans leur camp, les Blacks relancèrent à la main (le tableau d’affichage indiquait déjà 23-0). En trois passes, les attaquants blacks servaient Rene Ranger sur l’aile opposée, qui servait Conrad Smith malgré le plaquage d’Adrien Planté. En un éclair, le centre ajustait un coup de pied par-dessus, que captait l’ouvreur Aaron Cruden. Ce dernier se fendait d’un chistera décroisée dans sa chute pour servir Beauden Barrett lancé plein fer.

LE JOUEUR 

Leigh Halfpenny

Icon Sport

Il ne s’agissait certes "que" des Waratahs, mais l’arrière gallois des Lions britanniques et irlandais a éclaboussé de son talent la rencontre face à la province australienne. Grâce à deux essais et un huit sur huit au pied, il a inscrit 30 des 47 points de son équipe. Enchainant les performances quatre étoiles, Halfpenny semble aujourd’hui intouchable dans le collectif de Warren Gatland en vue du premier Test face à l’Australie samedi prochain.

LA STAT 

1

Pour la première fois de son histoire, le Japon s’est offert le scalp d’une nation majeure en dominant le pays de Galles 23-8. Déjà passés près de l’exploit la semaine dernière en ne s’inclinant que de quatre points (22-18), les Nippons n’ont, cette fois-ci, laissé aucune chance au XV du Poireau, faisant la différence en seconde période grâce à deux essais de Wing et Broadhurs. Peut-être le point de départ de l’émergence d’un futur grand.

LA DECLA 

Scott Johnson, entraîneur de l’Ecosse après la défaite des siens face à l’Afrique du Sud (17-30)

"Les joueurs ont fait preuve d’un courage incroyable tout au long de la partie. Je n’ai jamais été aussi nerveux de toute ma vie dans ma cabine de coach car j’avais envie de pousser avec eux. Je leur avais demandé de tout donner et ils l’ont fait donc je ne peux pas leur en vouloir du résultat".

 
 

commentaires


  • Utilisateur60000001218315118/06/2013 16:09

    En effet, j'avais vaguement entendu parler de la création d'une franchise japonaise pour le Super Rugby (tu es beaucoup mieux renseigné que moi). C'est clair que si les Japonais progressent dans le secteur de la mêlée, leur équipe risque de faire mal, car ils ont une réelle capacité de faire avancer le ballon.

  • Akimoto Hinato18/06/2013 11:07

    Tu en as 3 en Super 15: Fumiaki Tanaka chez les Highlanders, Shota Horie chez les Melbourne Rebels et Michael Leitch chez le groupe élargi des Chiefs. Quant à la mêlée, les japonais font des progrès. Tu dois être au courant que Fabio Ongaro et Marc Dal Maso sont dans le staff des Brave Blossoms depuis cette année. Sur le plan technique, les japonais font figure de ce qu'il se fait de mieux avec les All Black. C'est largement au dessus des français sur ce point, il n'y a même pas de débat à avoir. Akihito Yamada l'ailier des Panasonic Wild Knights doit rejoindre Otago en ITM Cup normalement cette année. Encore une venue grâce à Tony Brown (ex-joueur des Sanyo Wild Knights). C'est l'homme qui permet la venue de japonais en hémisphère sud actuellement. Etre entraîneur d'Otago et conseiller des Panasonic Wild Knights ça aide. Sinon tu dois être au courant que le Super Rugby va connaître une extension en 2016 et que la création d'une franchise japonaise est en excellente voie. Un pas de plus pour faire progresser le rugby japonais.

  • Utilisateur60000001218315118/06/2013 10:19

    Bravo aux Ecossais, dommage qu'ils aient cédé juste à la fin! Le Japon a une longue tradition de rugby. dans les mangas, animés, il n'est pas rare de voire du rugby. Il y a même un joueur jap dans une équipe néozélandaise du Super 15, Fumiaki Tanaka et il est loin de faire de la figuration! Il fait même de l'ombre à Aaron smith, parlez du peu! Ils pourront faire mal quand ils auront enfin une mêlée! Car sur le plan technique, ils sont plutôt bons.