Scott Higginbotham - Australie Ecosse - 5 juin 2012 - AFP
 
Article
commentaires
Test Match

L’Ecosse douche l’Australie

L’Ecosse douche l’Australie

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 05/06/2012 à 15:38 -
Par Rugbyrama - Le 05/06/2012 à 15:38
Sous une pluie battante, l’Ecosse a signé un exploit historique en s’imposant en Australie (9-6) en ouverture de la tournée d’été. Le XV du Chardon, héroïque en défense dans le second acte, a décroché la victoire grâce à une pénalité de Laidlaw…à la 83e minute.

Moribonde ces derniers temps avec une élimination en poule lors du dernier Mondial (pour la première fois de son histoire) et une peu glorieuse cuillère de bois dans le Tournoi des VI nations 2012, l’Ecosse a signé un exploit retentissant en terres australiennes. En ouverture de la tournée d’été, le XV du Chardon, qui restait sur sept défaites consécutives en match officiel, a joué un bien mauvais tour à des Wallabies guère inspirés dans le jeu. Il faut dire que les conditions climatiques n’ont en rien aidé les velléités offensives: pluie battante, froid, vent violent. Bref, un vrai temps écossais, pour le plus grand bonheur du XV du Chardon.

La dernière victoire remontait à 30 ans

Dominée tout au long de la seconde période (90% d’occupation pour les Wallabies !), l’Ecosse s’est montrée héroïque en défense face aux assauts répétés des Australiens. Genia et consorts n’ont jamais réussi à trouver la solution. Les protégés de Robbie Deans n’ont pas pu mettre en place leur stratégie et ont dû se résoudre à effectuer un jeu minimaliste à une passe. Un régal pour la troisième ligne écossaise Rennie-Barkley-Strokosch qui a récupéré un grand nombre de ballons et de pénalités dans les phases de ruck.

Et sur son unique venue dans le camp australien en seconde période, l’Ecosse obtenait une pénalité grâce à un énorme effort de son pack. L’ouvreur Laidlaw, déjà auteur de deux pénalités, convertissait cette dernière offrande à 25 mètres des poteaux…à la 83e minute. Il fallait remonter à juillet 1982, trente ans en arrière, pour trouver trace d'un succès écossais en Australie (12 à 7 à Brisbane). Mieux, depuis que le rugby est passé professionnel en 1995, seules deux équipes s’étaient imposées chez les Wallabies: l’Angleterre (par trois fois) et les Lions britanniques. Cela situe l’exploit réalisé par les hommes d’Andy Robinson.