Imhoff - Galles Argentine - 10 novembre 2012 - AFP
 
Test Match

L'Argentine et les Samoa attendent les Bleus

L'Argentine et les Samoa attendent les Bleus

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 11/11/2012 à 17:59 -
Par Rugbyrama - Le 11/11/2012 à 17:59
L'Argentine et les Samoa, futurs adversaires du XV de France, ont frappé fort en s'imposant respectivement face au pays de Galles (12-26) et le Canada (42-12).
 

Samoa-Canada: 42-12

Les Samoa ont envoyé un message très fort en ouverture des tests d'automne. Les coéquipiers de Census Johnston (Toulouse) et Ole Avei (Bordeaux-Bègles), tous deux titulaires, ont martyrisé le Canada sur leur point fort, à savoir l'impact physique. Offensivement, les Samoans ont montré de l'efficacité et l'ailier Robert Lilomaiava, dont c'était la première cape, a inscrit un quadruplé. Les insulaires retrouveront la semaine prochaine le pays de Galles avant de se rendre au Stade de France pour affronter le XV de France.

Italie-Tonga: 28-23

"Nous savons que nous n'avons pas joué notre meilleur rugby. Il faut rectifier ça en vue des prochains matches." Constat simple mais totalement lucide de Jacques Brunel, le sélectionneur de l'Italie. Celui-ci sait que son équipe n'a pas rendu sa meilleure copie, à Brescia, face aux Tonga, notamment sur le plan offensif. Si les Transalpins ont tenté d'envoyer du jeu au large, ils n'ont trouvé la faille que par leurs avants avec un contre du pilier Cittadini, un essai en force de Ghiraldini et un essai de pénalité. Plus agressive et aussi plus appliquée en seconde période, l'Italie a réussi a contenir les derniers assauts tonguiens. Mais pas de quoi se rassurer avant d'affronter la Nouvelle-Zélande.
Le film du match

Angleterre-Fidji: 54-12

Depuis leur Coupe du monde manquée en Nouvelle-Zélande, les hommes de Stuart Lancaster ont opéré une véritable métamorphose. Malgré de très nombreux blessés, les Anglais ont passé sept essais aux Fidjiens avec des doublés notamment de Sharples et Tuilagi. A noter la bonne performance du talonneur Tom Youngs, appelé de dernière minute et qui a assuré 100% de ses lancers en touche (14 sur 14). Les Fidji pourront se consoler d’avoir continué à attaquer en fin de rencontre, malgré l’ampleur du score. Ils ont été récompensés par un essai de leur deuxième ligne Seko Kalou Qaraniqio.En quatre confrontations, les Anglais n’avaient jamais perdu contre les Fidjiens, ils ont ajouté une cinquième ligne à leur tableau de stats.
Le film du match

Pays de Galles-Argentine: 12-26

Certainement la plus grosse surprise de cette première série de rencontres des tournées de novembre. Les Argentins ont réussi à l’emporter au Millenium de Cardiff, onze après leur unique succès chez les Gallois (30-16). Menés 9-6 à la pause, les Pumas ont réalisé une deuxième période de haut vol, inscrivant deux essais grâce à leurs ailiers Juan Imhoff et Gonzalo Camacho. Cette rencontre aura laissé des traces puisque Contepomi et Hernandez ont été touchés du côté des futurs adversaires des Bleus. Les derniers vainqueurs du Tournoi des 6 Nations ont perdu pour leur part Jamie Roberts et Alun Wyn Jones qui s’ajoutent aux forfaits de Jonathan Davies, Adam Jones, Dan Lydiate et Ryan Jones. Juste derrière la France au classement IRB, le pays de Galles a dit adieu à toute chance d’être tête de série pour le Mondial 2015.
Le film du match

Irlande-Afrique du Sud: 12-16

Face à plusieurs absences, les deux sélectionneurs, Heyneke Meyer et Declan Kidney avaient aligné des équipes légèrement rajeunies pour le premier de leurs test-matchs. Dès les premiers instants, les Irlandais se montraient plus dynamiques, et mettaient leurs adversaires à la faute. Le buteur du XV du trèfle, Sexton profitait de l'indiscipline adverse pour dominer son duel avec Lambie, préféré à l'ouverture (12-3 à la pause). Le seul essai du match était finalement inscrit par les Sprinboks, au retour des vestiaires. Après un séquence de pilonnage de ses avants sur la ligne, le demi de mêlée de l'Ulster, Ruan Pienaar, posait le cuir entre les poteaux (12-10, 45e). Deux pénalités plus tard, Lambie assurait la victoire des Boks (12-16) grâce à une défense retrouvée au terme d'une seconde période maîtrisée.
Le film du match

Ecosse-Nouvelle-Zélande: 22-51

L'écart au score parle de lui-même. La Nouvelle-Zélande, championne du monde en titre, n'a pas souffert le moins du monde pour dompter une équipe écossaise joueuse, comme de coutume, mais trop fébrile en défense. Les nombreux espaces laissés ont permis aux trois-quarts all blacks d'assurer le spectacle et de se mettre à l'abri dès la pause. Avec 17 points d'avance, la Nouvelle-Zélande pouvait gérer tranquillement son affaire et l'ailier Julian Savea s'est offert un doublé. En six sélections, il affiche huit essais au compteur. Une belle statistique. Côté écossais, la première victoire de l'histoire face aux All Blacks n'est pas pour cette fois-ci.
Le film du match

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×