Habana - Afrique du Sud Angleterre - 23 juin 2012 - AFP
 
Test Match

L'Angleterre finit sur une belle note

L'Angleterre finit sur une belle note

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 23/06/2012 à 19:20 -
Par Rugbyrama - Le 23/06/2012 à 19:20
L'Angleterre a résisté au choc physique face à l'Afrique du Sud ce samedi et décroche un résultat nul (14-14) encourageant. Le XV de la Rose évite ainsi de repartir bredouille.
 

Les Anglais ont sauvé l'honneur, ce samedi, à Port-Elizabeth, en accrochant un partage des points mérité face à l'Afrique du Sud. Dominé 22-17, le 9 juin, et 36-27, une semaine après, le XV de la Rose a livré une belle réaction d'orgueil et une solide prestation collective pour se hisser à la hauteur des Sud-Africains.

Heineke Meyer n'aura donc pas réalisé de petit chelem pour sa première série de tests-matchs. Mais le nouveau sélectionneur springbok peut souffler. Car Tom Palmer et ses coéquipiers ont disposé d'une véritable balle de match dans le temps additionnel: après une quinzaine de séquences, Owen Farrell, placé en position de drop-goal, manquait totalement sa tentative. Cinq minutes plus tôt, Morne Steyn, décidément dans un mauvais jour (3/5 au pied), avait aussi gâché une belle occasion. Au final, le score de parité reflète bien la physionomie de cette rencontre intense et enlevée.

L'orgueil du XV de la Rose

Au contraire des deux premières rencontres, le XV de la Rose n'avait déjà pas connu de faux départ. Les Anglais prenaient même rapidement les devants grâce à une pénalité de Flood et un essai de Care (12e). Progressivement, la machine sud-africaine prenait le contrôle des opérations et multipliait les séquences. Toutes se heurtaient à la solidité et la solidarité des hommes de Lancaster. Les trois pénalités de Steyn leur permettaient juste de virer en tête à la pause (9-8).

En deuxième période, les Anglais, dominés territorialement, continuaient de résister et n'oubliaient pas de scorer sur leurs rares temps forts. Le sévère carton jaune infligé à Hartley (50e) n'y changeait rien. Du moins, dans un premier temps... Les Boks parvenaient finalement à trouver l'ouverture grâce à un mouvement de grande ampleur conclu par JP Pietersen (62e). La victoire semblait alors tendre les bras à Bismarck du Plessis et ses partenaires. Contre toute attente, l'orgueil anglais se manifestait sur une poussée en mêlée fermée, à l'origine d'une pénalité réussie de Farrell (72e). La suite des événements donnera des regrets aux deux équipes... Mais finalement, tout le monde semble content: Heineke Meyer reste invaincu après cette première levée et le XV de la Rose repart d'Afrique du Sud la tête haute.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×