Test Match

George Smith (Australie): "C'est énorme"

Venu disputer la fin de saison avec les Brumbies après la grave blessure de David Pocock, George Smith en a également retrouvé les honneurs de la sélection australienne. L'ex-Toulonnais et Parisien disputera ainsi sa 111e sélection, douze ans après sa première série contre les Lions. Et savoure.

 
Smith: "C'est énorme" - Rugby - Test MatchIcon Sport
 

Et le voilà de retour, à bientôt trente-trois ans. Douze ans après sa première série victorieuse contre les Lions britanniques, quatre ans après sa dernière cape, l'indestructible George Smith s'apprête ainsi à rejoindre Philippe Sella avec 111 sélections. Un retour que Robbie Deans, désireux de cibler les zones de ruck depuis l'officialisation du forfait de Warburton (également en formant un banc à six avants au sein duquel revient Ben McCalman), n'a pas même daigné considérer comme une grand décision. "Pourquoi ce retour serait-il étonnant ? George est un grand serviteur du rugby australien. Je l'avais approché en vue de la Coupe du monde 2011, mais il n'était pas encore prêt. Aujourd'hui, il est encore meilleur que lorsqu'il est parti...."

Smith: "Je voulais tellement m'offrir un dernier test-match"

Exilé à Toulon en 2010, puis au Japon après un intermède au Stade français, George Smith a ainsi retrouvé une place parmi les Wallabies grâce à son surprenant intérim réalisé sous la casaque des Brumbies, en joker de David Pocock. Convalescent pour le premier test des suites d'une entorse du genou, jugé insuffisamment remis pour le deuxième, Smith effectue ainsi son retour en grâce pour le match le plus important. En se permettant le luxe, s'il vous plaît, de décaler sur le banc Michael Hooper, et le jeune Liam Gill hors de la feuille de match... "Liam doit m'en vouloir un peu... Mais un futur doré s'annonce pour lui, comme pour Michael Hooper. Moi, je n'ai que des mercis à donner pour m'avoir laissé cette chance... Je voulais tellement m'offrir un dernier test-match. C'est chose faite. Pour ma carrière c'est énorme. Je pourrai me dire que j'ai vraiment fini sur un grand moment. En termes de rugby, il n'y a pas mieux qu'un test contre les Lions". Surtout si, comme voilà douze ans, ce dernier test s'avérait victorieux. Boucler la boucle, vous dites ? C'est à peu près l'idée, oui...

 - Midi Olympique@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |