Gurthro Steenkamp - toulouse toulon - juin 2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Test Match

Afrique du Sud: Le Toulousain Steenkamp rappelé

Afrique du Sud: Le Toulousain Steenkamp rappelé

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 28/10/2012 à 20:24 -
Par Rugbyrama - Le 28/10/2012 à 20:24
Alors qu’il avait refusé de participer aux Four Nations, le pilier toulousain, Gürthro Steenkamp vient d’être rappeler par Heyneke Meyer, le sélectionneur sud-africain, pour les tests de novembre. Toulouse l’entendra-t-il de cette oreille ?

Face à une cascade de blessures, le sélectionneur sud-africain n’a pas eu d’autre choix. Même si cette politique n’est pas le genre de la maison dans l’hémisphère Sud, Heyneke Meyer a du se résoudre à appeler deux éléments n’évoluant pas en Super XV dans son groupe. Ainsi, le pilier toulousain, Gürthro Steenkamp, a reçu ce dimanche, tout comme le talonneur des Saracens Schalk Brits, sa convocation pour la tournée de novembre en Europe qui verra l’Afrique du Sud affronter l’Irlande (10 novembre), l’Ecosse (17 novembre) et l’Angleterre (24 novembre). Heyneke Meyer a expliqué sa décision lors de son annonce: "Gürthro et Schalk sont des joueurs expérimentés de première ligne qui évoluait par le passé en Afrique du Sud. Ils connaissent désormais les conditions et le rugby de l’hémisphère Nord". Interrogé en conférence de presse il y a 10 jours sur cet éventuel rappel en renfort, le joueur aux 38 sélections bottait en touche: "Je ne sais pas si Heyneke Meyer m’appellera, il ne m’a pas contacté jusqu’à maintenant. Mais j’ai encore l’envie de jouer avec les Boks. S’il m’appelle, nous devrons évoquer ce sujet avec le staff du Stade toulousain".

Ses efforts récompensés

Certes, l'encadrement toulousain, a dû accueillir la nouvelle avec une joie plus mesurée. Tests de novembre obligent, le champion de France sera déjà privé de huit internationaux français…Mais ces matchs figurent sur une fenêtre internationale. Le Four-Nations (auquel Steenkamp n'a pas participé) aussi, direz-vous... Sauf qu'à l’époque, l’ancien pilier des Bulls s'était arrangé avec son sélectionneur avant que celui-ci le convoque officiellement. Steenkamp avait alors poliment décliné l'invitation, arguant qu'il voulait débuter la saison avec son club, après une année gâchée par les blessures. Cette fois, rien s'oppose donc au fait que Steenkamp regoûte à la joie de rejouer pour son pays, même si il a pris le soin de prévenir ses dirigeants avant de recevoir sa convocation officielle.