Sonny Bill WILLIAMS - 02.10.2011 - Nouvelle Zelande - Icon Sport
 
Article
commentaires
Test Match

SBW reste en Nouvelle-Zélande

SBW reste en Nouvelle-Zélande

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 31/10/2011 à 14:02 -
Par Rugbyrama - Le 31/10/2011 à 14:02
Le centre All Blacks (14 sélections) Sonny Bill Williams a decidé de prolonger d’un an son contrat avec la Fédération néo-zélandaise, restant ainsi au pays. Toutefois, il quitte la province des Crusaders pour rallier celle des Waikato Chiefs où il retrouvera Wayne Smith, membre du staff des Blacks.

Sonny Bill Williams, le centre international des All Blacks sacré champion du monde, a levé le mystère sur son avenir. Longtemps, le joueur de 26 ans a laissé planer le doute, évoquant une possibilité de retourner au rugby à XIII ou de revenir en Europe. Il n’en sera finalement rien. SBW (1,91 m, 110 kg) a décidé ce lundi de prolonger pour une saison avec la Fédération néo-zélandaise, ce qui lui permet de pouvoir postuler à la sélection nationale. Toutefois, il quitte la franchise des Crusaders et évoluera désormais avec les Waikato Chiefs. "Nous sommes ravis que Sonny Bill ait choisi de continuer à jouer son rugby en Nouvelle-Zélande, la saison prochaine. C'est un joueur spécial qui suscite une certaine émotion et un réel intérêt dans le rugby par son style de jeu. Nous sommes impatients de le voir jouer son rugby avec les Chiefs et les All Blacks", a déclaré le directeur général de la NZRU Neil Sorensen.

SBW aussi boxeur

Chez les Chiefs, Williams (14 sélections, 4 essais) retrouvera l’entraîneur des arrières des All Blacks, Wayne Smith. De quoi faciliter son intégration. Si les détails du contrat demeurent confidentiels, la NZRU a cependant précisé que SBW a été autorisé à poursuivre en parallèle sa carrière de boxeur professionnel (4 combats, 4 victoires dont 2 par KO). "Je veux me surpasser, sortir de ma zone de confort... Je ressens le besoin de faire ça", a avoué Williams.

Désormais, l’avenir de tous les joueurs néo-zélandais champions du monde est connu. SBW était en effet le seul joueur de la sélection retenue pour le Mondial à ne pas avoir confirmé ses intentions sur la suite de sa carrière avant le début de la compétition. A noter que c'est également le seul joueur à ne pas avoir participé à la parade dans le pays pour fêter le titre de champion du monde.