Jonny Wilkinson Angleterre 2011 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Test Match

Angleterre : Wilko tire sa révérence

Angleterre : Wilko tire sa révérence

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 13/12/2011 à 11:47 -
Par Rugbyrama - Le 13/12/2011 à 11:47
L'ouvreur anglais de Toulon, Jonny Wilkinson (32 ans), a décidé de mettre un terme à sa carrière internationale. Grand artisan de la victoire anglaise lors du Mondial 2003, celui qui a disputé la dernière Coupe du monde compte 91 sélections sous le maillot du XV de la Rose et totalise 1179 points.

Quand un tel monument du rugby se retire, les superlatifs manquent. Jonny Wilikinson, légende du rugby anglais et mondial, annonce ce lundi soir son retrait de la scène internationale, après treize années riches en succès sous le maillot frappé de la rose. L’information a été annoncée officiellement par la fédération anglaise, la RFU, dans un communiqué sur son site internet. "Quand je pense que j’ai vécu quatre Coupe du monde, deux tournées avec les Lions britanniques, 91 rencontres internationales avec un nombre ridicule de blessures, cela me rempli d’émotions. […] C’est une belle tristesse, mais je sais que j’ai été béni de connaître tant de grandes choses avec l’équipe d’Angleterre", y déclare notamment le joueur. Avec son retrait, c’est une page glorieuse du rugby anglais qui se tourne.

Maître à jouer de l’équipe d’Angleterre championne du monde en 2003, élu meilleur joueur du monde cette même année, Wilkinson se retire avec 1179 points inscrits sur la scène internationale, dont 277 en Coupe du monde (meilleur réalisateur de l'histoire du Mondial). Il compte également 6 sélections et 67 points avec la sélection des Lions britanniques. Ses faits d’armes sont nombreux, évidemment, mais le plus marquant d’entre eux reste certainement son drop en prolongation de la finale de la Coupe du monde 2003 face à l’Australie, offrant le sacre mondial aux Anglais (20-17).

Toulonnais à 100%

Sa dernière partition sur la scène internationale aura donc été face aux Français, en quart de finale de la dernière Coupe du monde en Nouvelle-Zélande. Tristes adieux pour un joueur qui n’aura pas réussi, peut-être pour la première fois de sa carrière, à tirer les siens vers le haut. Jonny Wilkinson se consacrera désormais à 100% à son club de Toulon, où Bernard Laporte vient de le promouvoir capitaine. Un adieu après un dernier hommage à la sélection qui l’a consacré. "Cela va sans dire que je souhaite à Stuart Lancaster, son staff et l’équipe d’Angleterre tous les succès possibles. Et je souhaite étendre ces souhaits à Martin Johnson, Brian Smith, Mike Ford, John Wells, Graham Rowntree et tout le reste de l’encadrement de la Coupe du monde 2011 qui a été fantastique. Il faut que les gens sachent cela". La classe, tout simplement.