jauzion france 2009 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Test-matchs

Des changements forcés

Des changements forcés

Par Rugbyrama
Dans cet article
Par Rugbyrama - Le 23/11/2009 à 17:09
Marc Lièvremont et son staff annonceront ce mardi matin la composition du quinze de départ qui affrontera les All Blacks samedi soir à Marseille. Trois des titulaires vainqueurs de l'Afrique du Sud sont forfaits. Le cinq de devant, lui, pourrait être reconduit.

Imanol Harinordoquy, Maxime Mermoz, Louis Picamoles : trois des Bleus qui étaient titulaires lors de la victoire contre les Springboks ne pourront pas défendre les chances françaises face aux All Blacks. Dernier coup dur en date pour le XV de France, le forfait de la star de l'Usap, pressentie pour être associé à son coéquipier David Marty au centre, samedi, à Marseille. Ce matin, Mermoz est allé passer une IRM de contrôle en compagnie du médecin des Bleus, Jean-Philippe Hager. Hélas pour le Catalan, l'examen a révélé que l'élongation de la cuisse droite, contractée à Toulouse face aux Boks, n'est pas guérie. Cédric Heymans a été rappelé pour le remplacer.

Le forfait de Mermoz va chambouler les plans de Marc Lièvremont, qui n'a pas fini de se faire des cheveux blancs puisque Yannick Jauzion, victime d'une grosse béquille à la cuisse droite contre les Samoa, demeure incertain pour les Blacks. Ce lundi, le centre toulousain a d'ailleurs suivi des soins et il a été dispensé de l'entraînement de l'après-midi. S'il était rétabli, Jauzion pourrait être titularisé au côté de Marty, pour réformer la paire de centres vainqueur des Samoans. Le triangle d'attaquants serait alors composé de Damien Traille à l'arrière, de Vincent Clerc et Maxime Médard, plutôt que Cédric Heymans dont la présence n'est due qu'aux forfaits successifs de Fall et Mermoz, aux ailes. La charnière Dupuy-Trinh Duc, celle de la victoire historique à Dunedin contre la Nouvelle-Zélande, devrait être logiquement reconduite, le demi de mêlée du Stade français endossant toujours la panoplie de buteur.

Les choses se compliqueraient sérieusement dans le cas d'une inaptitude ou d'une méforme de Jauzion. On pourrait alors imaginer que Traille glisse au poste de premier centre, que Médard reprenne l'arrière et qu'Heymans soit titularisé à l'aile gauche. Simple prospective, mais les forfaits sur blessure arrivent si soudainement, en ce moment, dans les rangs tricolores...

Au plan du pack, heureusement, les incertitudes sont beaucoup moins nombreuses. Le cinq de devant qui a broyé son homologue sud-africain a toutes les chances d'être à nouveau aligné. Il faut dire que la première ligne Barcella-Servat-Mas et la deuxième ligne Nallet-Millo-Chlusky avaient fait fort face aux champions du monde en titre. Harinordoquy et Picamoles absents, Julien Bonnaire occupera, on l'espère avec autant de succès que face aux Samoa, le poste de troisième ligne centre. Le leader de la touche tricolore sera accompagné par le capitaine Thierry Dusautoir et Fulgence Ouedraogo, dont le retour tombe à pic. Comme à Toulouse, Thomas Domingo, pourtant auteur d'un très bon match face aux joueurs du Pacifique au Stade de France, serait donc le 23e homme.

L'équipe probable.- 15 Traille ; 14 Médard, 13 Marty, 12 Jauzion, 11 Clerc ; 10 Trinh Duc, 9 Dupuy ; 7 Ouedraogo, 8 Bonnaire, 6 Dusautoir (cap.) ; 5 Millo-Chlusky, 4 Nallet ; 3 Mas, 2 Servat, 1 Barcella.

Remplaçants : 16 Szarzewski, 17 Marconnet, 18 Chabal, 19 Puricelli, 20 Parra, 21 David, 22 Heymans. 23e : Domingo.