Super 15

Phases finales Super XV 2013-2014: Place au show


Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 19/07/2013 à 16:33 -
Par Rugbyrama - Le 19/07/2013 à 16:33
Super XV: Place au showSamedi, les phases finales du Super XV vont débuter avec deux matchs de barrages. Opposition de style entre Carter et Cooper. Grande première pour les Cheetahs.
 

Après vingt rounds de haute volée, avec des actions plus magnifiques les unes que les autres, le Super XV lance son sprint final. Dès ce samedi avec une affiche ô combien alléchante à Christchurch entre les Crusaders et les Reds. Sept fois vainqueurs de la compétition, mais jamais depuis l'élargissement à quinze équipes, les Crusaders partiront favoris face aux champions de l’édition 2011 dans le premier barrage. D’autant que l’équipe néo-zélandaise enregistre un renfort de poids en la personne de Richie McCaw. Le capitaine des All Blacks (116 sélections), en congé sabbatique depuis sept mois, a rejoué la semaine dernière dans un championnat local et a été jugé en forme pour disputer ce barrage de Super XV. Son expérience et son apport en fin de partie (il sera remplaçant au coup d’envoi), devraient constituer une sacrée plus-value pour une formation qui n’a plus remporté la compétition depuis 2008.

Du côté des Reds, on sait très bien qu’il sera difficile de prendre la forteresse des Crusaders. L’entraîneur, Ewen McKenzie, a décidé de rappeler ses internationaux, Genia et Horwill, afin d’épauler le fantasque ouvreur, Quade Cooper. "Leur influence ne peut pas être sous-estimée. Vous avez besoin de joueurs de classe mondiale et des leaders forts si vous souhaitez remporter ces matchs à enjeu". Cette partie devrait aussi constituer une belle empoignade entre les deux ouvreurs, le All Black Dan Carter (95 sélections) et le Wallaby Quade Cooper (38 sélections). Deux joueurs au style de jeu opposé mais indispensables dans les bons résultats de leur équipe respective.

L’inexpérience des Cheetahs

L'autre match de barrage mettra aux prises dimanche les Brumbies de Canberra aux Cheetahs de Bloemfontein. La province australienne retrouvera l’odeur des phases finales pour la première fois depuis son unique sacre en 2004 (lors d’une finale d’anthologie face aux Crusaders, remportée 47-38). En face, se dressera la formation des Cheetahs, novice à ce stade de la compétition et dont l’inexpérience des phases finales pourrait s’avérer être préjudiciable.

Mais pour beaucoup d’observateurs, elle demeure être la plus formation sud-africaine la plus séduisante en termes de jeu proposé. Même si elle n’a marqué que 38 essais, l’un des plus faibles scores des équipes qualifiées pour ces phases finales (seuls les Reds ont fait moins bien avec 31 réalisations). Jack White, l’entraîneur des Brumbies, a même minimisé la qualité des Cheetahs. "Ce n’est qu’une perception de penser qu’ils jouent très bien [...] Ils tapent beaucoup au pied, vous laissent l’initiative du jeu dans votre propre camp et vous punissent à la moindre erreur". Les Cheetahs apprécieront… Les deux vainqueurs retrouveront en demi-finales les Néo-Zélandais des Chiefs, tenants du titre et premiers lors de la phase régulière, et les Sud-Africains des Bulls.

Le programme

Samedi (09h35) - Canterbury Crusaders (NZL) - Queensland Reds (AUS), à Christchurch

Dimanche (08h10) ACT Brumbies (AUS) - Central Cheetahs (RSA), à Canberra

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×