Sonny Bill Williams - 2 octobre 2011 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Super 15

Sonny Bill Williams vers le Japon...puis le rugby à XIII

Sonny Bill Williams vers le Japon...puis le rugby à XIII

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 08/07/2012 à 15:06 -
Par Rugbyrama - Le 08/07/2012 à 15:06
Véritable phénomène dans le monde du rugby et du sport en général, le centre champion du monde des All Blacks Sonny Bill Williams lèvera demain lundi le voile sur son avenir : au programme, une juteuse pige de dix matchs au Japon, et un retour à XIII. Avant un nouveau retour à XV ?

A 26 ans, Sonny Bill Williams poursuit son voyage au merveilleux pays du sport de haut niveau. Après avoir été l’étoile montante du rugby à XIII (il fut élu meilleur joueur des moins de 18 ans australiens), puis le phénomène du rugby à XV en France (avec Toulon) et en Nouvelle-Zélande (avec les All Blacks champions du monde 2011, même s’il ne joua que quelques minutes contre la France en finale), la comète SBW va faire un détour par le pays du Soleil Levant. Selon la presse néo-zélandaise, le centre des Waikato Chiefs, actuels leaders du Super XV, va annoncer demain lundi sa signature avec le club japonais des Panasonic Wild Knights. Cette aventure ne sera toutefois qu’une nouvelle parenthèse dans une carrière déjà riche: le champion du monde s’est entendu avec l’encadrement du club nippon pour un contrat de douze semaines pour un montant global de...1,4 millions de dollars, soit 1,1 millions d'euros. Une pige rapide mais juteuse, qui précédera un nouveau rebondissement professionnel. Une fois son contrat effectué, SBW devrait opérer un retour aux sources: celles du rugby à XIII, là où il fut révélé, en Australie, avec les Sydney Roosters pour 570 000 dollars (soit environ 464 000 euros).

Rugbyman le mieux payé de l’hémisphère Sud

On ignore encore la durée de son engagement avec la franchise australienne. Un an, deux ans ? La star devrait dévoiler les détails de son plan demain lundi, lors d’une conférence de presse. Mais il pense déjà à la suite. Dans la vie comme sur le terrain, SBW dispose toujours d’un coup d’avance. Voilà pourquoi il se murmure en Nouvelle-Zélande que Wayne Smith, son actuel entraîneur des Chiefs, négocierait déjà son retour à Hamilton en vue de la Coupe du Monde 2015, qui se tiendra en Angleterre. Le plus quinziste des treizistes (ou l’inverse ?) pourrait alors aider son pays à conserver le précieux trophée William Webb Ellis.

En attendant, la star affole déjà les compteurs: si les montants annoncés par la presse néo-zélandaise sont exacts, Sonny Bill Williams deviendrait le rugbyman le mieux rémunéré de l’hémisphère Sud. Rugbyman ou boxeur ? Il ne faut pas oublier que l’intéressé tient à mener plusieurs carrières de front, et qu’il a été sacré champion de Nouvelle-Zélande des poids lourds en février dernier. Bref, Sonny Bill n’a pas fini d’accumuler les titres. Et les contrats.