Super 15

Blacks : Guildford pète les plombs

Le jeune ailier des Crusaders, Zac Guildford, qui a disputé la dernière Coupe du monde avec les All Blacks, a complètement dérapé dans la nuit de vendredi à samedi. Totalement, il a débarqué nu et ensanglanté dans un bar, avant de s'en prendre physiquement à un Australien de 60 ans...

 
Guildford pète les plombs - Rugby - Super 15Icon Sport
 

Mais qu'a-t-il bien pu arriver au jeune ailier Black Zac Guildford ? Invité a Rarotonga (plus grande des îles Cook) pour le mariage d'un ami rugbyman avec qui il a évolué sous les couleurs du club des Napier Pirates, l'ailier de 22 ans a fait irruption dans un bar-restaurant ce vendredi soir, nu, saoul, et en sang aux alentours de 22 heures, comme le relate la presse néo-zélandaise. Ses blessures, superficielles mais nombreuses (tête, genou, poitrine) ont été vraisemblablement causées par une chute en scooter un peu plus tôt dans la soirée. On ignore pourquoi Guildford ne portait plus de vêtements, mais des témoins ont rapporté qu'il était "ruisselant d'eau" et "complètement psychotique": "On ne voyait plus ses yeux, il était complètement ailleurs", déclara une témoin.

Pas à sa première affaire

Mais ce n'est pas tout. Après avoir fait irruption dans le bar, un Australien de soixante ans, aux îles Cook pour son anniversaire, lui proposa de l'aide. En guise de réponse, Guildford le frappa à la tête. Il monta ensuite sur le bar, entièrement nu. Le staff du restaurant s'est saisi de l'ailier, l'entourant d'une serviette avant de l'amener dans les cuisines. Là, des amis de Guildford le prirent en charge. Selon les dernières informations, l'homme de soixante ans ne s'explique pas un tel geste, et prend l'affaire avec un certain humour: "Après tout, j'ai soixante ans, je suis chauve, il m'a peut-être pris pour Graham Henry !". Il ne devrait pas porter plainte, mais assure que le problème d'alcoolémie de Guildford "doit aller devant la justice".

Après les déboires des Anglais à la Coupe du monde, voilà une nouvelle affaire qui jette l'opprobre sur les rugbymen de haut niveau et les troisièmes mi-temps trop arrosées. Cependant, Guildford n'en était pas à sa première affaire: en septembre, il avait déjà reçu un avertissement sans frais de l'encadrement des Blacks, qui avait déjà remarqué que le joueur avait des problèmes avec la boisson.

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |