Bulls rugby team celebrates after winning the final - Eurosport
 
Article
commentaires
Super 15

Super 15 : A la chasse aux Bulls

Super 15 : A la chasse aux Bulls

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 17/02/2011 à 09:41 -
Par Rugbyrama - Le 17/02/2011 à 09:41
Le Super 15 débute ce vendredi avec une nouvelle formation, les Melbourne Rebels, et une nouvelle formule, destinée à rendre la compétition plus attractive. Rugbyrama.fr vous présente tout ce qu’il faut savoir sur le championnat des provinces de l’hémisphère Sud, remporté par les Bulls l'an dernier.

La nouveauté : trois conférences

Après le Super 12 créé en 1996 et le Super-14 qui lui a succédé en 2006, voici le Super 15. Une nouvelle franchise, les Melbourne Rebels, renforce le contingent australien face aux ogres néo-zélandais (Crusaders notamment) et sud-africains (Bulls, Stormers) qui dominaient le Super 14. Avec cinq équipes dans chacune des trois nations (Afrique du Sud, Australie et Nouvelle-Zélande), la compétition s'articule désormais en conférences par pays à la place d’une poule unique. Les équipes d'une même conférence se rencontreront toutes en matchs allers-retours et affronteront également certaines formations des autres conférences. Comme dans le Top 14 français, les deux mieux classées seront qualifiées pour les demi-finales, les quatre suivantes disputeront des barrages (troisième contre sixième et quatrième contre cinquième). L'ambition est de relancer l'intérêt tant du côté des spectateurs que du côté des joueurs tentés, une fois la Coupe du monde passée (9 septembre - 23 octobre), par un exode vers les lucratifs championnats de l'hémisphère Nord.

Le tenant du titre : les Bulls

L’équipe sud-africaine de Pretoria a remporté les deux dernières éditions de l’ex-Super 14. Logiquement, les Bulls postulent à leur propre succession avec leur armada de Springboks (B. Botha, Matfield, Potgieter, Spies, du Preez, M. Steyn...). Ils rejoindraient les Crusaders, seule équipe à avoir décrochée trois titres d'affilé à l'époque du Super 12 (1998, 1999, 2000).

Les favoris

Outre les Bulls, les candidats au titre ne manquent pas dans cette nouvelle formule. Les Stormers veulent faire mieux que l’an dernier. Les Sud-Africains du Cap s’étaient inclinés en finale contre les Bulls. Renforcée cette saison par le retour du capitaine Jean De Villiers (ex-Munster) et la signature de CJ Van Der Linde (ex-Leinster), la bande à Schalk Burger, Bryan Habana et Jaque Fourie s’annonce comme une sérieuse alternative à la suprématie des Bulls. Toujours en Afrique du Sud, les Sharks, avec leur première ligne internationale (Smit, B. du Plessis, Mtawarira, J. du Plessis), défendront également les intérêts de la nation championne du monde en titre. Les Néo-Zélandais des Canterbury Crusaders, franchise la plus titrée toutes formules confondues (7 titres), tenteront de retrouver les sommets qu'ils n'ont plus atteints depuis leur titre de 2008. En Australie, les favoris seront les Waratahs, demi-finalistes l'an dernier. Ils ont ajouté le centre Ryan Cross à une ligne de trois-quarts déjà fournie (Kurtley Beale, Drew Mitchell, Lachie Turner, Berrick Barnes). Les Reds tenteront de confirmer leur cinquième place de l'an dernier décrochée avec leur séduisant jeu de mouvement animé par la charnière des Wallabies Will Genia - Quade Cooper.

Le nouveau : Les Melbourne Rebels

La dernière franchise australienne ne manque pas d’arguments pour s’imposer dès ses débuts. Avec des moyens financiers importants, l’ancien capitaine des Wallabies, Stirling Mortlock (80 sélections), la vedette anglaise Danny Cipriani ou encore Greg Somerville, l’ancien pilier des All Blacks, ont rejoint Melbourne. Autre argument de poids, Rod Macqueen, l’entraîneur de l’Australie championne du monde 1999, a pris les commandes de l’équipe. Attention toutefois, l’expérience montre qu’il est difficile de faire démarrer une nouvelle franchise. En 2006, la Western Force n’avait gagné qu’un match sur treize lors de sa première saison.

Les conférences

Australie : Brumbies, Melbourne Rebels, Waratahs, Queensland Reds, Western Force.
Nouvelle-Zélande : Auckland Blues, Waikato Chiefs, Canterbury Crusaders, Otago Highlanders, Wellington Hurricanes.
Afrique du Sud : Bulls, Cheetahs, Lions, Sharks, Stormers

Les matchs de la première journée :

Vendredi: Melbourne/Waratahs (9h40), Hurricanes/Highlanders (7h35), Sharks/Cheetahs (17h05). Samedi: Brumbies/Chiefs (9h40), Blues/Crusaders (7h35), Lions/Bulls (18h10). Dimanche: Queensland/Western Force (7 h40). Exempt: Stormers.