Super 14

Les taureaux ailés

Le Super 14 a repris ses droits. La première journée de la compétition, qui a eu lieu le week-end dernier, a été marqué par de nombreuses victoires à l'extérieur, notamment celle des Bulls, les champions sortants, ou les retours de Daniel Carter et Carlos Spencer. Voici tout ce qu'il faut retenir.

 
Les taureaux ailés - Rugby - Super 14 Icon Sport
 

A retenir

Pour cette première journée, les grands tenanciers du Super 14 avaient, mis à part la rencontre opposant les Sharks aux Chiefs, décidé de ne programmer que des derbys locaux. Un succès populaire garanti, néanmoins pas toujours accompagné d'un spectacle sur le terrain digne de ce nom. Beaucoup de rencontres se sont résumées à un affrontement à distance entre buteurs et un bombardement en règle de l'espace aérien. La surprise nous est venue de Bloemfontein où le match entre le bonnet d'âne des Free State Cheetahs (derniers du Super 14 2009), aux cadors des Blue Bulls, a été d'une intensité incroyable. Les attaques ont nettement pris le pas sur les défenses avec pas moins de neuf essais marqués et un score fleuve (51-34) en faveur du champion sortant. Grâce à un début de deuxième période tonitruant et une mêlée à tout casser, les “Taureaux” de Pretoria ont retrouvé leurs ailes de l'an passé. Les finalistes de l'édition 2009, les Waikato Chiefs ont mis fin à cinq années de disette en remportant enfin leur premier match de la saison sur le terrain des Sharks de Durban. Plus généralement, il ne faisait pas bon recevoir lors de ce premier tour de table du Super 14. Des sept équipes jouant à domicile, seuls les Canterbury Crusaders rassérénés par le retour de Dan Carter, sont parvenus à s'imposer.

L'essai

Les Cheetahs n’ont surtout pas perdu de temps. Sur le coup d’envoi, la panthère noire Jonki Nokwe chasse bien et récupère le ballon sur un timbre majuscule administré à Fourie du Preez. La sortie de balle rapide permet ensuite aux Cheetahs de prendre un temps d’avance sur la défense. Le ballon vole de mains en mais jusqu’à l’aile de Lionel Mapoe qui profite du mauvais replacement défensif des Bulls pour célébrer de la meilleur des façons ses grands débuts en Super 14. Un essai flash éclair inscrit seulement après 30 secondes de jeu. Toutefois, le record de rapidité appartient toujours à l’ancien deuxième ligne fidjien des Highlanders, passé aussi dans les rangs d’Agen entre 2003 et 2005, Vula Maimuri. Le 12 mai 2001, ce dernier avait mis douze secondes pour trouver la faille dans la défense des Crusaders.

La nouveauté

Pour la venue des Brumbies, la Western Force avait délaissé son écrin traditionnel Subiaco Oval pour son nouveau nid douillet du Members Equity Stadium. Plus petit (18 000 places), cet écrin ultra-moderne permet cependant aux spectateurs de se retrouver au plus près de l’action et donc de bénéficier d’un plus grand confort.

Les hommes

Solide en défense et très entreprenant balle en main, le centre Wynand Olivier a été à l'origine de la moitié des six essais des Bulls. Son immense activité fut récompensée d’une magnifique réalisation en toute fin de rencontre. Andrew Ellis est sorti grand gagnant de son face à face avec son concurrent direct pour le maillot floqué du numéro 9 chez les Blacks, Jimmy Cowan. Impeccable au niveau de ses choix tactiques, le demi de mêlée des Crusaders a su parfaitement organiser le jeu autour des rucks.

La stat

Les Capetoniens sont décidément la bête noire des joueurs de Johannesbourg. Grâce au grand numéro de leur arrière Joe Pietersen auteur de 21 points, les Stormers du Cap se sont imposés pour la neuvième année consécutive face aux Lions.

Le chiffre

L’ancien capitaine australien, le centre des Brumbies Stirling Mortlock est devenu le premier joueur de l’histoire du Super 12-14 à dépasser la marque des 1000 points. En inscrivant une pénalité et transformant trois essais, Mortlock a porté son pécule à 1005 points.

Le retour

Pour son comeback après cinq ans d’absence sur les terres australes, le roi Carlos aurait sûrement rêvé meilleur début. Titularisé à l’ouverture, Carlos Spencer, 34 ans, n’a rien pu faire pour empêcher la chute des Lions dans leur cage du Coca-Cola Park de Joburg. Peu inspiré, l’ancien maître à jouer des All Blacks n’a jamais su placer la ligne attaque des Lions dans de bonnes conditions. Il a même dû céder sa place à la mi-temps.

Le grand absent

Bénéficiant d’un rabais de vacances de la part de la Fédération néo-zélandaise désireuse de le ménager, le capitaine des All Blacks Richie McCaw n’a pas pris part à la victoire des Crusaders sur les Highlanders. Le roi Richard ne fera son retour à la compétition qu’à l’occasion de la quatrième journée.

La suspension

Pour s’être montré un peu trop virile sur un nettoyage dans un regroupement, le deuxième ligne international des Waratahs Dean Mumm a écopé de deux semaines de suspension. Lors de la même rencontre, le deuxièmes ligne des "Tahs" Will Cadwell et son homologue des Reds Adam Byrnes ont également été cités pour respectivement une fourchette et une morsure mais ont été tous les deux innocentés.

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |