Waikato Chiefs Kahui Super 14 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Super 14

Les Chiefs, c'est dingue !

Les Chiefs, c'est dingue !

Par Rugbyrama
Par Rugbyrama - Le 23/02/2010 à 16:43
Deuxième journée du Super 14. On retiendra le match entre les Lions et les Chiefs qui s'est terminé sur un score de Basket (72 à 65) pour un nouveau record. Les Crusaders atomisés par les Reds ne font plus peur. Les Bulls prennent seuls les commandes du Super 14.

A retenir

Cette deuxième levée du Super 14 2010 a tout d'abord été marquée par une avalanche de points et d'essais. Au total, ce sont pas moins de 461 points et 52 essais qui auront été inscrits lors des sept rencontres de cette journée, la plus prolifique depuis le passage à 14 équipes en 2006. La palme revenant au sensationnel Lions/Chiefs. Le match de tous les records et superlatifs. 137 points et 18 essais ont été marqués au cours de cette seule confrontation. Les Chiefs l'ont emporté 72 à 65 sur le terrain des Lions de Johannesbourg, avec neuf essais de chaque côté. Ce qui a éclipsé le 96-16 des Crusaders face aux Waratahs en 2002. Par ailleurs, les joueurs de Waikato ont réussi cet exploit «pacorabannesque» en passant trente minutes à quatorze suite aux trois cartons jaunes reçus par Sione Lauaki, Aled De Malmanche et Richard Kahui. Ce dernier en a néanmoins profité pour inscrire un hat-trick au même titre que le «lionceau» Wandile Mjekevu (19 ans), pour son deuxième match match à peine en Super 14.

L'autre cataclysme nous est venu de Brisbane où les Crusaders de Daniel Carter ont reçu une correction chez les Reds (41-20) du fringant joueur maori Quade Cooper. Grâce à leur victoire bonifiée face aux Brumbies de Matt Giteau, les Bulls conservent la tête du classement devant les Hurricanes. Les joueurs de la capitale néo-zélandaise n'ont pas eu à forcer leur talent pour venir à bout d'une équipe de la Western Force très amoindrie par les absences de cinq joueurs majeurs (Richard Brown, Cameron Sheperd, David Pocock, Ryan Cross et André Pretorius). Par ailleurs, les Stormers ont confirmé leur renouveau en dominant nettement les Waratahs (27-6) grâce au doublé de leur nouvelle arme fatale... Bryan Habana.

Les joueurs

Pour sa rentrée en Super 14, Rickie Januarie a fait des étincelles. Revigoré par sa pige de deux mois chez les Gallois des Ospreys, le demi de mêlée international a parfaitement rempli son rôle d'aboyeur et de leader de jeu d'attaque des Stormers. Un coup du chapeau également aux ouvreurs des Bulls Morne Steyn, des Chiefs Stephen Donald et des Reds Quade Cooper qui, fait rarissime, ont tous les trois dépassé la barre des 30 points ce week-end.

L'essai

Le moment de magie de cette deuxième journée nous est venu du joueur des Cheetahs Riaan Viljoen, auteur d'une chevauchée fantastique et d'un essai de près de 80 mètres dans la plus pure lignée des grands attaquants et notamment de Christian Cullen. Après avoir bien capté un «up and udder» dans ses 22 mètres, Viljoen a mis le turbo et passé en revue toute la défense des Sharks, évitant au passage deux plaquages puis éliminant Ruan Pienaar d'une superbe feinte de passe, pour s'en aller inscrire un essai de toute beauté. A ce rythme-là, cet arrière explosif de 26 ans, appelé par Peter de Villiers lors de la dernière tournée européenne du mois de novembre, pourrait bien bousculer la hiérarchie au poste d'arrière chez les Boks.

Le geste

Le somptueux bras de roulé de l'arrière international des Reds, Peter Hynes pour démarquer sur l'aile son ouvreur Quade Cooper. Un modèle de précision et de timing.

La curiosité

Il s'agit du remplacement de l'arbitre de champ lors de la deuxième-période du match opposant les Sharks aux Cheetahs. Pris de violentes crampes d'estomac, Jonathan Kaplan a dû céder sa place à Pro Legoete.

La stat

En s'imposant sur la pelouse de Durban (25-20), les Cheetahs ont mis fin à trois années d'infortune face à leurs grands rivaux sud-africains des Sharks. Cet exploit majuscule prouve que les joueurs de Naka Drotske, lanterne rouge des deux précédentes éditions du Super 14, ne seront pas pas à prendre la légère cette saison.

Le chiffre

Nathan Sharpe a fêté vendredi soir face aux Hurricanes son deux-centième match au niveau professionnel. Sélectionné à 79 reprises pour l'Australie, le grand deuxième ligne a joué sa cent-vingt-et-unième partie de Super 12/14.

Le soulagement

Victor Matfield l'a échappé belle. Cité pour avoir frappé à la tête le capitaine des Wallabies Rocky Elsom et commis une charge illégale dans une mêlée ouverte, le céleste deuxième ligne des Bulls a finalement été reconnu non coupable des accusations portées envers lui. L'ex-joueur du RCT encourrait jusqu'à deux mois de suspension.

Le coup dur

Les Reds ont payé un lourd tribut à leur succès historique face aux Crusaders. Les joueurs d'Ewen McKenzie ont perdu dans la bataille leur capitaine, le deuxième ligne international James Horwill, victime d'une rupture des ligaments croisés d'un genou. Une bien mauvaise nouvelle également pour Robbie Deans qui devra se passer des services de «Big Kev» lors du prochain Tri-Nations.