Super 14

Bon galop d'essais pour les Brumbies

Chaque semaine, retrouvez tous les faits qui ont marqué le week-end de Super 14. Lors de la 9e journée, les Brumbies, en passant 61 points aux Cheetahs, ont impressionné. Tout comme les Reds, larges vainqueurs sur le terrain des Lions.

 
Les Brumbies brillent - Rugby - Super 14 Icon Sport
 

A retenir

Le troupeau de Brumbies aux idées ambitieuses mais au jeu pas toujours clair depuis la début de saison, a su retrouver une foulée galopante, ample et efficace à l'occasion de cette neuvième journée. Les coéquipiers de Stirling Mortlock qui n'avaient jamais marqué plus de trois essais depuis le début de saison, ont surclassé les Cheetahs (61-15). Ils ont offert un galop de neuf essais au chaleureux public du Canberra stadium. Une véritable démonstration de force et de vitesse typique de ce cheval sauvage née du phénomène du marronnage et colonisant le bush australien. Ce premier bonus offensif de la saison permet aux joueurs de la capitale australienne de prétendre plus que jamais au dernier carré.

Autre perf' du week-end, la victoire des Reds (41-26) à Johannesbourg face à des Lions à la crinière de plus en plus pâle. Les Reds n'ont pas perdu leur temps en Afrique du Sud puisqu'ils ramènent douze points sur quinze possibles de cette tournée. Les joueurs d'Ewen McKenzie auront cependant fort à faire lors des deux prochaines journées avec la venue des Bulls et des Stormers à Brisbane. A la faveur de leur succès éclatant à Hamilton (33-19), les Bulls reprennent la tête de ce Super 14 devant les Crusaders. Battus pour la troisième fois à domicile cette saison, les Chiefs, finalistes en 2009, auront bien du mal à réitérer leur exploit. Les Stormers, vainqueurs des Blues, s'accrochent en revanche toujours à l'espoir de participer à leur première demi-finale depuis six ans.

L'essai

Les Reds n'ont pas traîné pour faire tourner en bourrique la très naïve équipe des Lions. 60 secondes, c'est le temps exact qu'il aura fallu à l'ailier du Queensland Rod Davies pour aller à dame. Au départ, le sémillant Quade Cooper échappe à trois plaquages avant de servir d'une judicieuse passe au pied derrière la défense Davies complètement démarqué.

Le geste

Pourtant, en huit années de carrière riche de 54 apparitions pour les Springboks, Jaque Fourie en a vu d'autres. Mais jamais le natif de Carletonville ne s'était senti aussi ridicule qu'il l'a été samedi soir face aux Auckland Blues. Le monstrueux centre des Stormers n'a rien pu faire contre la pommette monumentale que lui a infligée Isaia Toeava. Un raffût d'une telle puissance que Fourie s'est retrouvé immédiatement sur les fesses. Toeava a pu poursuivre l’action en faisant un "une-deux" avec Joe Rokocoko. Venu ensuite se proposer à hauteur, le troisième ligne aile Serge Lilo a conclu ce magnifique mouvement de quatre-vingt mètres pour les Aucklanders.

La statistique

Trois matchs que cela dure. Les supporters de la province d'Otago commencent donc à sérieusement s'impatienter. Les Highlanders se sont inclinés pour la troisième fois de rang sur leurs terres. Les joueurs de Glenn Moore ont été battus à Queenstown par la Western Force (41-27) qui enregistrent du coup son deuxième succès de rang.

La polémique

Les Crusaders ne sont sûrement pas les plus à plaindre. En l'espace de deux semaines, les protégés de Todd Blackader ont à deux reprises été récompensés au bénéfice du doute et su pleinement profiter d'une erreur de l'arbitre chargé de revoir les images a posteriori. D'une semaine à l'autre, l'identité du préposé à la vidéo n'avait d'ailleurs pas changé. Ce qui n'a pas fait pour atténuer la polémique dans l'autre Hémisphère. Après avoir manqué la remise en jeu illégale la semaine passée d'Andrew Ellis qui avait après coup permis aux Crusaders de faire match nul face aux Hurricanes, M. Williamson a accordé un essai invalide à Kahn Fotuali'i. A aucun moment, les images au ralenti ont clairement montré si le demi de mêlée des Croisés avait bien aplati.

Les hommes

Que ce soit à l'aile ou à l'arrière où il avait été repositionné ce week-end pour les besoins de son équipe, Peter Hynes ne connaît de baisse de régime. Efficace à la relance, toujours le geste juste, l'international australien a joué un rôle très actif dans la large victoire des Reds contre les Lions.

Pierre Spies a pu une nouvelle fois faire admirer ses qualités de décathlonien contre les Chiefs. Délivré des tâches obscures par le duo détonnant formé de Dewald Potgieter et Deon Stegmann, le troisième-ligne centre des Bulls a régalé le public d'Hamilton de courses limpides et de percussions en tout genre.

Le départ

Il laissera le souvenir d'un joueur talentueux mais jamais très verni par les blessures. A 32 ans, l'ancien arrière maori des All Blacks Leon MacDonald a décidé de stopper sa carrière après avoir été victime de traumatismes crâniens à répétition avec son club japonais des Kintetsu Liners. En dix-sept ans de carrière, MacDonald a porté à 56 reprises le maillot frappé de la fougère argentée et a remporté 6 Super 12/14 pour les Canterbury Crusaders. Le livre du rugby ne se referme pas pour autant complètement pour MacDonald. Il a accepté un poste d'entraîneur en charge des trois quarts dans la province des Tasman Makos engagée dans le prochain championnat des provinces néo-zélandaises (NPC).

Les blessés

Les Waratahs ont payé un lourd tribut à leur défaite contre les Crusaders. Les internationaux Palu, Robinson et Polota-Nau sont tous les trois sur le carreau. Victime d'une rupture des ligaments croisés d'un genou, le numéro 8 Wycliff Palu est perdu pour le restant de la saison. Évacué sur une civière, le pilier Benn Robinson souffre d'une fracture à l'avant-bras droit. Quant au talonneur Tatafu Polota-Nau, il s'est démis l'épaule droite. Pourtant, la semaine avait bien débuté à Sydney avec la prolongation pour an du contrat de Palu. Ce qui permettra aux Waratahs de bénéficier des services de leur puissant troisième ligne centre jusqu'à la prochaine Coupe du monde.

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |