La "tournée d'une vie" n'a pas eu lieuDernière mise à jour : 09/07/2013
 
Utilisez les flèches de votre clavier pour naviguerBalayez de gauche à droite pour naviguer  
Dernier du Tournoi des 6 nations, Philippe Saint-André attend une révolte de ses troupes face aux champions du monde néo-zélandais. S'il sait que les trois tests n'auront rien d'une sinécure, il n'a pas hésité à qualifier cet affrontement face aux All Blacks de "tournée d'une vie".Icon SportConcentration extrême pour Camille Lopez. L'ouvreur bordelais, futur Catalan, dirigera le jeu des Bleus pour sa première sélection en équipe nationale. Le staff tricolore en a décidé ainsi afin de donner sa chance à de nouveaux éléments. Il formera la charnière avec le Racingman Maxime Machenaud.Icon SportA Auckland, le XV de France, séduisant, démarre de la meilleure des manières. Après un travail somptueux de Fritz, Fofana marque le premier essai des tests de juin. Mais les Bleus ne le savent pas encore: ce sera le seul de leur tournée.Icon SportLe combat est âpre entre les deux formations mais très correct. Fulgence Ouedraogo se livre sans compter, comme sur ce plaquage sur Dagg. Mais le troisième ligne de Montpellier se blesse à une cheville et doit mettre un terme à sa tournée. Cruel.AFPDans le sillage d'un Nonu surpuissant et d'un Aaron Smith virevoltant, les All Blacks font preuve d'efficacité pour marquer deux essais et ainsi faire la différence. La première manche est pour les Néo-Zélandais mais les Bleus ont montré des choses encourageantes pour l'avenir.Icon Sport

Passer la publicité

 
 
Scénario cruel pour les Bleus et Yannick Nyanga qui ont chahuté les champions du monde en titre à Auckland (23-13). Icon SportPas le temps de gamberger pour les Bleus. Trois jours après, ils affrontent la province des Auckland Blues. Une rencontre au cours de laquelle, Maxime Médard, positionné à l'arrière, s'est montré intenable en relançant tous les ballons.Icon SportAprès une première mi-temps où les Tricolores n'ont pas trouvé la solution en attaque, le Toulousain Gaël Fickou débloque le compteur des Bleus, qui inscriront trois autres essais (doublé de Nakaitaci et réalisation de Kayser) pour s'imposer au final 38-15.Icon SportPour sa première apparition chez les Bleus, Bernard le Roux a fait forte impression grâce à sa puissance mais également son abattage en défense et dans les rucks. Le jeune troisième ligne du Racing a marqué des points, tout comme Doussain, Flanquart ou Nyanga.Icon SportLe lendemain du succès face aux Auckland Blues, le sélectionneur des Bleus, Philippe Saint-André, vit un moment unique en compagnie de la légende néo-zélandaise Tana Umaga: une rencontre avec le Dalaï Lama.Icon Sport

Passer la publicité

 
 
En plus d'une addition salée, les Bleus doivent déplorer les blessures de Louis Picamoles, l'un de leurs meilleurs joueurs, ainsi que de Frédéric Michalak. Les deux hommes seront absents pour le dernier test et rentreront même plus tôt en France. Icon SportIl reste encore un test à jouer et les Bleus se doivent de faire bonne figure. Le staff français n'a cessé de mettre en avant l'état d'esprit affiché par un groupe qui n'a jamais baissé les bras. Pour le dernier match face aux All Blacks, huit changements sont opérés. Tales portera le numéro 10.Icon SportLes Bleus, comme lors des deux précédents matchs, font une bonne entame. En conquête, ils se montrent performants, ce qui agacent quelque peu les All Blacks. Mais les Français, comme tout au long de la tournée, n'arrivent pas à concrétiser leurs temps forts.Icon SportTrois matchs, trois défaites: le bilan est bien terne pour les Bleus. Les doutes sont nombreux quant à la qualité de jeu. Les joueurs, émoussés et fatigués, ont un besoin impératif de souffler. Ils retrouveront les All Blacks en novembre prochain. Pour une revanche ?Icon Sport