Parisse-Picamoles: Quelle classe !
 
Utilisez les flèches de votre clavier pour naviguerBalayez de gauche à droite pour naviguer  
Face à Toulouse, Gerhard Vosloo était partout. En défense (13 plaquages), il a excellé et régné dans les phases de ruck, notamment dans l'arrachage de ballon. En attaque, il a apporté sa puissance en multipliant les départs dans l'axe des regroupements. Son retour fait un bien fou à l'ASMCA.Icon SportQuelle puissance ! Et même si Toulouse n'a rien pu faire face à Clermont (39-17), Louis Picamoles a rendu une copie hors-norme. Le troisième ligne centre a multiplié les charges en force et fut comme d'habitude très difficile à arrêter. Auteur d'un essai sur une passe de Dusautoir.Icon SportLouis-Benoit Madaule termine la saison en boulet de canon. Face à Biarritz (16-0), le troisième ligne de Bordeaux-Bègles a été au four et au moulin en défense (10 plaquages) comme en attaque, où il offre l'essai à Julien Rey en début de rencontre.Icon SportLongtemps, Castres a buté sur la défense de Mont-de-Marsan. Avant que Marc Andreu ne sorte de sa boite. L'ailier de poche du CO s'est offert un doublé et Castres engrange un bonus offensif important (44-17) pour décrocher un barrage à domicile.Icon SportPour la dernière de la saison à Jean-Dauger, Bayonne a fait preuve d'abnégation pour dompter Montpellier (32-26). Son troisième ligne et capitaine, Mark Chisholm, a montré l'exemple en livrant un combat gigantesque face au pack héraultais, terminant meilleur plaqueur du match (16).Icon Sport

Passer la publicité

 
 
Sylvain Dupuy n'avait plus joué en championnat depuis le 1er novembre. Avant de quitter Agen, le demi de mêlée s'est rappelé au bon souvenir du public d'Armandie, apportant du dynamisme à l'attaque lot-et-garonnaise pour battre Perpignan (23-15) et s'offrir une sortie avec les honneurs.Icon SportFace à Toulon, Jonathan Pélissié a fait admirer sa polyvalence en évoluant à la mêlée puis à l'ouverture. Auteur d'un sans faute au pied (4/4), c'est lui qui crucifie le RCT en fin de partie grâce à un essai magnifique (25-24). Pour le plus grand bonheur du Stade des Alpes.Icon SportS'il a été pénalisé à trois reprises face à Toulon, Jonathan Best n'a pas compté ses efforts. Le troisième ligne isérois a franchi une fois, s'avouant très disponible dans le jeu courant, mais abattant également un travail précieux en défense (19 plaquages !).Icon SportComme Louis Picamoles, Sergio Parisse fait partie des meilleurs numéro 8 de la planète. Comme sur ce plaquage sur Antoine Battut, le Parisien a apporté toute sa puissance mais aussi sa technique et son sens du placement pour permettre au Stade français de remporter le derby (19-16).Icon Sport