Les magiciens des îles
 
Utilisez les flèches de votre clavier pour naviguerBalayez de gauche à droite pour naviguer  
Pour ses dernières sorties avec Bordeaux-Bègles, Julien Seron se fait plaisir. Et cela s'est vu contre Castres. Décisif sur l'essai de Poirot et opportuniste devant Kockott et Claassen pour marquer un essai de filou. Et maintenir ainsi l'UBB en Top 14 (23-23). Joli clin d'oeil.Icon SportTrès utilisé avec Montpellier, Timoci Nagusa a de nouveau démontré qu'il était l'arme fatale de son équipe. Alors que le MHR butait sur la défense toulousaine, l'ailier fidjien est sorti de sa boîte pour débloquer la situation et signer un exploit majuscule devant Poitrenaud et Beauxis (10-8).Icon SportJoe Rokocoko termine la saison en boulet de canon avec Bayonne. Longtemps décevant, il est en train de rappeler à tout le monde qu'il ne compte pas 68 sélections avec les All Blacks pour rien. Virevoltant et altruiste, le centre a offert trois essais à ses coéquipiers contre Grenoble (31-24).Icon SportTitulaire seulement pour la troisième fois de la saison avec le Stade français, Felipe Contepomi a été le bourreau d'Agen. L'Argentin a conclu un magnifique mouvement avant de crucifier les Lot-et-Garonnais sur une interception (28-20). DPPIL'ailier fidjien du Racing, Virimi Vakatawa, a du talent. Malgré un temps de jeu réduit, il l'a encore prouvé samedi face à la lanterne rouge, Mont-de-Marsan, en exploitant à merveille la moindre faille pour s'offrir un triplé. Décisif dans le gain du bonus offensif (34-9).Icon Sport

Passer la publicité

 
 
Perpignan est toujours en course pour accéder aux barrages. Mais que ce fut dur face à Biarritz (33-28). L'Usap s'est principalement appuyée sur le talent de son stratège, James Hook, auteur de 23 unités, dont un 7/8 au pied (33-28). Une copie quasi parfaite pour l'ouvreur gallois.Icon SportDans une équipe de Clermont remaniée, Noa Nakaïtaci a su tirer son épingle du jeu et a marqué des points précieux aux yeux de Vern Cotter avant les matchs couperets. Grâce à ses appuis et sa facilité à prendre la ligne d'avantage, il a fait très mal à Toulon, inscrivant un doublé (26-26). AFP80 minutes de très bonne facture pour Chris Masoe au Vélodrome de Marseille. Le numéro 8 de Toulon a fait preuve d'une grosse activité et sa puissance a permis au RCT de mettre la défense clermontoise sur le reculoir. Précieux pour arracher le résultat nul et conserver la première place du Top 14.Icon Sport