Un week-end européen riche en émotions
 
Utilisez les flèches de votre clavier pour naviguerBalayez de gauche à droite pour naviguer  
Reversé en Amlin Cup, le Leinster a démontré qu'il n'allait pas galvauder la compétion. Chez les Wasps, les coéquipiers de Jamie Heaslip ont fait fort en marquant près de 50 points (48-28) avec notamment 28 unités du jeune ouvreur, Ian Madigan. Biarritz aura fort à faire en demi face au Leinster.Icon SportPerpignan, dans la seule affiche 100% française d'Amlin Cup, s'est offert un succès de prestige contre une équipe de Toulouse remaniée mais qui n'a jamais fermé le jeu (30-19). Les Catalans accueilleront le Stade français en demie. Il y aura donc un club français en finale...Icon SportIntenable ! A l'image de son équipe, Clermont, l'ailier all black Sitiveni Sivivatu s'est avoué inarrêtable pour la défense de Montpellier samedi à Marcel-Michelin. Les Auvergnats ont offert un festival offensif incroyable, prouvant qu'ils étaient bien les favoris de la compétition.Icon SportGrosse déception pour Mamuka Gorgodze et Montpellier, qui ont connu des difficultés après la sortie précoce de leur stratège, François Trinh-Duc. Novice à ce niveau de la compétition, le MHR n'a pas à rougir et souhaite en tirer un maximum de leçons pour l'avenir (14-36).Icon SportMalgré une saison décevante, le fantasque ailier des Saracens, Chris Ashton, a fait parler son efficacité pour venir à bout de l'Ulster (27-16) et se donner le droit d'affronter en demie Toulon, à Twickenham. Un avantage non négligeable.Icon Sport

Passer la publicité

 
 
Cruelle désillusion pour l'Ulster, finaliste l'an passé. Les coéquipiers de Nick Williams ont dominé les débats (66% de possession, 70% d'occupation, 103 rucks gagnés contre 35) face aux Saracens. En vain.DPPI36 ans et toujours aussi important dans le jeu du Munster. L'ouvreur Ronan O'Gara, meilleur réalisateur de l'Histoire de la H Cup (1360 pts), a brillé sur le près des Harlequins, marquant l'intégralité des points de son équipe (18-12).DPPIAutre vétéran du Munster en état de grâce: Paul O'Connell. Le deuxième ligne irlandais a été énorme d'engagement et a entraîné dans son sillage tout ses coéquipiers. L'affrontement face à Clermont en demie promet !Icon SportMathieu Bastareaud a donné une magnifique réponse dans son face à face avec Manu Tuilagi, quelques semaines après le choc Angleterre-France. Et avec lui, c'est tout le RCT qui a avancé et qui a pris le pas physiquement sur Leicester, véritable référence européenne (21-15).DPPIBakkies Botha et Rudi Wulf peuvent savourer cette authentique exploit: Toulon vient d'écrire l'une des plus belles pages de son histoire et espère voir plus grand lors de sa première demi-finale de H Cup face aux Saracens.Icon Sport