Malgré des conditions dantesques et une pelouse à la limite du pratiquable, la rencontre Biarritz-Connacht s'est bel et bien déroulée...Icon SportLes coéquipiers d'Imanol Harinordoquy, après une semaine agitée, se sont quelque peu rassurés en dominant les Irlandais du Connacht (17-0) même s'ils n'ont pas réussi à grappiller le bonus offensif. La qualification pour les quarts de finale semble compromise.Icon SportDans un stade de Murrayfield totalement vide (4598 spectateurs !), le pied de Gaëtan Germain (4/5) a permis au Racing de ramener une précieuse victoire (15-3) et de pointer au deuxième rang dans la poule 1.Icon SportC'est l'accroc du week-end: Toulouse n'a jamais trouvé la solution face aux Ospreys et s'est exposé aux contres gallois. Pis, les Haut-Garonnais n'ont même pas réussi à glaner le bonus défensif (17-6). Une sale journée pour Tolofua et ses partenaires...Icon SportToulouse a pris la facheuse habitude de passer à travers une rencontre de H Cup chaque année. Après ce revers, Yoann Huget and co vont devoir aller chercher la qualification à Leicester. "Nous nous sommes filés dans la m...", a même déclaré Maxime Médard dans Midi Olympique ce lundi.Icon SportEn revanche, Clermont a sorti un exploit majuscule en s'imposant sur la pelouse du Leinster (28-21), double tenant du titre. Une performance de premier plan dans le sillage d'une puissance physique exceptionnelle.Icon SportClin d'oeil du destin: cette fois-ci, le centre international Wesley Fofana n'a pas laissé tomber le ballon au moment d'aplatir. Le souvenir de la demi-finale perdue l'an passé peut être effacé...Icon SportMontpellier a fait preuve de caractère pour dominer une équipe de Cardiff déjà éliminée (34-21). Le troisième ligne Beattie, élu homme du match, a offert un bonus offensif mérité à ses partenaires. Le MHR peut toujours rêver.Icon SportA l'image de son pilier Lazar, Castres a longtemps bataillé face à la défense - parfois à la limite - des Glasgow Warriors. A 15 contre 13 en fin de match, un essai de Caballero est venu offrir une victoire logique mais qui a mis du temps à se dessiner (10-8).Icon SportToulon est impressionnant. Si le RCT a été contrarié durant trente minutes par Sale, leur domination fut sans partage. Orioli et Michalak, tous deux excellents, ont su trouver la faille avant la pause...Icon Sport...la seconde période fut alors un véritable cavalier seul pour les Varois. Steffon Armitage a inscrit l'un des sept essais du second acte face à des Anglais à l'agonie. Au final, le plus gros succès de l'histoire du RCT en H Cup (62-0).Icon Sport

Toulouse, le mauvais élève

Les clubs français sont de nouveau passés proche du carton plein. Cette fois-ci, c'est Toulouse qui arbore le bonnet d'âne. Retour en images sur le week-end.