Nalaga et Bastareaud: retour fracassantDernière mise à jour : 10/22/2012
 
Utilisez les flèches de votre clavier pour naviguerBalayez de gauche à droite pour naviguer  
Elu homme du match face à Northampton, le demi d’ouverture de Castres, Rémi Talès, a rendu une copie très propre tant défensivement qu’offensivement. Son jeu au pied d’occupation a permis aux Tarnais de mettre régulièrement la pression sur les Anglais. Un drop décisif à l’heure de jeu.Icon SportAu fil des sorties, Antonie Claassen se fond de mieux en mieux au sein du collectif castrais. Le troisième ligne centre a abattu un travail considérable et vu ses efforts récompensés par un essai qui a scellé le succès des Tarnais (21-16).Icon SportAlors que Toulouse a longtemps été contré par Trevise, Louis Picamoles a fait un bien fou en deuxième mi-temps grâce à sa puissance. Le troisième ligne international a signé un exploit personnel de haute volée avec un essai tout en puissance où personne n’a réussi à le stopper sur 25m (21-33).Icon SportDécrié ces derniers temps, le talonneur sud-africain, Gary Botha, a fait taire ses détracteurs face à Trevise. Puissant, efficace en mêlée fermée et disponible dans le jeu, son entrée a coïncidé avec la prise de pouvoir des Haut-Garonnais.AFPAu four et au moulin. Comme d’habitude devrait-on dire. Le centre de Toulouse, Florian Fritz, a abattu un travail considérable en défense et s’est signalé avec une belle action en tout début de match. A terminé la rencontre contre Trevise au poste de… troisième ligne aile.Icon Sport

Passer la publicité

 
 
Malgré la lourde défaite concédée face aux Saracens (30-13), le deuxième ligne du Racing, Karim Ghezal, s’est signalé par sa présence au combat et dans le soutien offensif. En défense, il a plaqué à tour de bras. Souvent avec succès.Icon SportBientôt, Dimitri Yachvili sera de retour. Ce qui laissera moins de temps de jeu à Yann Lesgourgues. Mais face aux Zebre et sous la pluie, le demi de mêlée biarrot a assuré, se retrouvant à la conclusion de deux actions et montrant de belles dispositions dans l’organisation du jeu.Icon SportAprès un début de saison mitigé, Seremaia Burotu monte sérieusement en puissance. Sous la pluie, sa force de percussion s’est avérée précieuse, évoluant souvent comme un avant. Un bon point d’encrage au sein du système de jeu basque.Icon SportUn rendement toujours aussi exceptionnel. Julien Bonnaire a brillé de mille feux à Exeter, arrachant des ballons au sol, avançant à chaque charge et étant toujours au soutien de ses partenaires. Offensivement, il s’est illustré avec un essai en position d’ailier. Icon SportQue ce soit au près ou au large, Napolioni Nalaga a fait de très gros dégâts au sein de la défense d’Exeter. Sa puissance et son sens de la finition lui ont permis de marquer un doublé. Nap’s est de retour en très grande forme du côté de Clermont.Icon Sport

Passer la publicité

 
 
A moins d’un mois des tests de novembre, Wesley Fofana affiche des jambes de feu. Le centre international de Clermont s’est fendu d’un doublé sur la pelouse d’Exter (12-46) et toutes ses actions se sont avérées tranchantes. Bref, une copie presque parfaite.Icon SportPeu de fulgurance mais une puissance toujours aussi dévastatrice. A l’Arms Park de Cardiff, il a prouvé qu’il pouvait répondre présent dans le défi physique et qu’il méritait peut-être mieux qu’une simple place de remplaçant. Un gros travail qui n’est pas étranger dans le succès du RCT (22-14).AFPAppelé en équipe de France dans la semaine par Philippe Saint-André, Jocelino Suta a rayonné au sein de la conquête toulonnaise à Cardiff. Que ce soit en touche ou en mêlée, sa présence s’est avérée indispensable.Icon SportUne prestation qui tient avant tout dans les dix minutes de folie du MHR (33-18). François Trinh-Duc est sorti de sa boite en deuxième période, marquant le premier essai de son équipe, réussissant ensuite plusieurs exploits personnels et terminant sur une merveille de passe pour l’essai de Tomas.Icon SportDe retour de sélection, le pilier argentin a fait un bien fou au pack de Montpellier. Le travail de sape de Juan Figallo a achevé tous les espoirs des Anglais de Sale, contraints de reculer à chaque épreuve de force. Elu homme du match.Icon Sport