A Aguilera, les Biarrots et Pelu Taele ont bénéficié de plus de 60% de possession de balle lors de ce derby très ouvert.Icon SportEn première période, les Biarrots ont eu pendant plus de douze minutes le ballon...contre quatre seulement à Bayonne. Et pourtant, c'est l'Aviron qui menait au score (10-6).Icon SportInspirés dans le premier quart d'heure, les Bayonnais ont trouvé la faille après une prise d'intervalle de Ahotaeiloa et un relais de Lacroix.Icon SportQuelle joie sur le visage du centre de Bayonne, Thibault Lacroix, qui avait également marqué un essai lors du derby l'an passé à Biarritz.Icon SportBayonne et son arrière Scott Sepdding ont fait preuve de beaucoup de courage et ont dû se nourir de leurs rares incursions dans le camp du BOPB pour faire évoluer le tableau d'affichage.Icon SportRaphael Lakafia n'a pas ménagé ses efforts. Enchaînant régulièrement au ras et bénéficiant de l'indiscipline de Bayonne, le BOPB a pris l'avantage au score à cinq minutes du terme de la rencontre...Icon SportMais, après la sirène, l'ouvreur de Bayonne, Benjamin Boyet, n'a pas tremblé pour offrir sur le fil la victoire à son équipe (16-15).Icon SportDès le coup de sifflet final, le pilier de Bayonne, Aretz Iguiniz, laisse éclater toute sa joie. Le 103e derby revient à Bayonne.Icon SportLe troisième ligne de Bayonne, Guillaume Bernad, a effectué un travail colossal en défense. Tout comme l'ensemble du pack de l'Aviron.Icon SportLe talonneur David Roumieu communie avec le public bayonnais venu à Aguilera. Et l'Aviron n'est plus relégable grâce à ce succès.Icon Sport

Biarritz: Dominer n'est pas gagner

Malgré une outrageuse domination, Biarritz n'a pas su trouver la faille face au mur bayonnais. Retrouvez les temps forts en images.