Emile N'Tamack aimerait bien entraîner un jour Toulouse - Icon Sport
Rugbyrama se prend au jeu avec le XV

Emile N'Tamack: "Entraîner Toulouse ? Je n'en ai jamais caché l'envie"

N'Tamack: "Entraîner Toulouse ? Je n'en ai jamais caché l'envie"
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 28/10/2014 à 14:31 - Publié le 28/10/2014 à 09:26
Par Sébastien Liebaut - Le 28/10/2014 à 14:31

L'ancien entraîneur des trois-quarts du XV de France, Emile N'Tamack, s'est longuement confié pour notre site. Première partie: son regard sur Toulouse...

Quelles sont vos occupations à ce jour ?
 
Emile N'TAMACK: Elles sont nombreuses. Professionnellement, je suis salarié d'Orange où je m'occupe des entreprises sur la région Midi-Pyrénées. J'ai aussi ma ligne de vêtements NTK et tout ce qui est équipements de clubs de rugby de Top 14 jusqu'aux clubs régionaux. Cette dernière est aussi présente dans d'autres sports. A côté, j'ai aussi de temps en temps des activités médias par le biais de radios et chaînes de télévision. Je fais aussi des interventions sur le management au sein d'entreprises. Sportivement, j'entrainais les -15 ans au Stade toulousain et cette année, je m'occupe des -13 ans.

En tant qu'ancien joueur emblématique du Stade toulousain, comment avez-vous vécu la mauvaise période du club en début de saison ?

E.N'T: Même si je crois au staff et aux dirigeants du Stade pour trouver les solutions, les voir en difficulté me fait mal au cœur, mal aux tripes ! C'est une situation que nous n'avons jamais vécue auparavant et au-delà de l'aspect sportif, il y a l'aspect mental qui prend toute son importance. On a tous des idées pour améliorer les choses mais ce sont les personnes en place qui doivent se creuser la tête et trouver des solutions, que ce soit sur le côté stratégique mais aussi sur le côté psychologique. Il faut voir la situation dans sa globalité mais ce sont les personnes les plus fortes mentalement qui arriveront à trouver des ressources et faire en sorte que le jeu soit efficace et suffisant pour gagner des matchs tout simplement.

" Si cela doit se faire un jour avec Toulouse tant mieux, si cela ne se fait pas, je continuerais à m'épanouir auprès des jeunes et ailleurs si besoin"

Vous avez été entraineur des trois-quarts du XV de France. Entrainer le Stade toulousain un jour est-il une envie bien présente dans votre tête ?

E.N'T: Je ne l'ai jamais cachée ! C'est mon club de cœur. J'y suis fidèle car j'ai trouvé une vraie famille et ce n'est plus à démontrer à personne. J'ai toujours exprimé ma disponibilité. Je me régale à entrainer les jeunes actuellement et s'il y a besoin de moi, je ne suis pas très loin. Après, je ne mets de pression à personne. Je reste dans mon coin et m'attache à faire ce que je dois faire. Cela ne dépend pas de moi. Le goût et la passion sont bien présents. Si cela doit se faire un jour tant mieux, si cela ne se fait pas, je continuerais à m'épanouir auprès des jeunes et ailleurs si besoin.

Aucun club ne s'est manifesté pour s'attacher vos services ?

E.N'T: Si, mais j'ai tout refusé en bloc pour les raisons que j'ai évoquées précédemment car l'attachement à mes enfants et mon club est très important.

Retrouvez la suite de l'interview d'Emile N'Tamack jeudi matin où il sera notamment question du XV de France...

0 commentaire
Ajoutez le vôtre !
 
×