Four nations france nouvelle-zélande rugby à XIII 2009 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Rugby à XIII

La France laminée

La France laminée

Par Eurosport
Par Eurosport - Le 01/11/2009 à 10:39
Dure soirée pour l'équipe de France à XIII qui s'est inclinée 12-62 à Ernest-Wallon contre les champions du monde néo-zélandais lors de la deuxième journée des Four Nations samedi à Toulouse. Malgré l'ampleur du score, les Français ont quelques motifs de satisfaction toutefois.

A moins d'un miracle, l'équipe de France ne pourra pas éviter la dernière place de ce Four Nations. Elle pourra toutefois se consoler d'avoir rivalisé avec le champion du Monde en titre pendant plus de cinquante minutes. A ce moment de la rencontre, le score était très honorable avec un très flatteur (16-12).

Une fois que les Kiwis ont fait un nouveau break au score par l'ailier Sam Perrett (le meilleur joueur de la rencontre), les Français ont cédé collectivement. Leur organisation défensive s'est désolidarisée. Dans la possession de balle, les Néo-Zélandais en avaient la mainmise. De plus, ils ont imposé un rythme en cette fin de partie, ce qui explique au final ce total de onze essais et un cinglant (62-12). "Actuellement, quatre divisions nous séparent", soulignait le capitaine Olivier Elima "Nous pouvons résister une mi-temps. Ensuite, nous faiblissons physiquement et mentalement."
Quant à l'entraîneur Bobbie Goulding, il insistait sur le fait que le XIII de France ne peut que progresser si une deuxième équipe française intègre la Super League. " L'apport des Dragons ne suffit pas, il faut élargir le réservoir."

La fiche technique.-
France : 2 E Martins (22e), Wynne (42e), 2 T Bosc.
Nouvelle-Zélande : 11 E Marshall (4e), Perrett (11e, 51e, 73e), Hohaia (39e, 59e), Waerea-Hargreaves ( 53e, 80e), Nuuausala (58e)
Sa'u (62e), Goodwin (77e); 8 T Goodwin (12e, 40e, 52e, 54e, 58e, 60e, 63e, 80e).

Arbitre : Hayne (Australie).
Spectateurs : 12869 spectateurs.