Romaric Bemba Carcassonne - Other Agency
 
Article
commentaires
Rugby à XIII

Carcassonne: La mauvaise passe

Carcassonne: La mauvaise passe

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 09/12/2012 à 19:50 -
Par Rugbyrama - Le 09/12/2012 à 19:50
Samedi soir à Albert-Domec, l’ASC a connu face à Pia son second revers à domicile (14-34). L’absence actuelle de nombreux cadres explique cette mauvaise passe…

Les saisons se suivent et ne se ressemblent pas pour l’ASC, le double tenant de la Coupe de et du championnat. L’an dernier à pareille époque, les Carcassonnais trustaient les victoires, imposaient leur jeu et faisaient figure d’un sérieux candidat à la conquête du titre suprême. Sept mois après avoir brandi les deux trophées nationaux, les Audois peinent et sont à la recherche d’un second souffle. Samedi soir dans son antre fétiche d’Albert-Domec, les choses ne se sont pas arrangées. Après huit rencontres officielles, le tenant du titre a connu son cinquième revers de la saison et son second à domicile. Il y moins de trois semaines, la réserve des Dragons catalans et sa phalange de jeunes avaient donné un premier avertissement en s’imposant dans les ultimes minutes (14-12). Cette fois, Pia a infligé une sévère correction à Carcassonne (34-14). Un revers qui devient inquiétant sur le plan sportif puisque à ce jour, le champion 2012 ne serait pas qualifié pour les phases éliminatoires. 

Des cadres blessés

"C’est vrai, nous sommes dans le dur, dans la difficulté, reconnaît le co-entraîneur Jean-François Albert. Nous traversons une mauvaise passe. Mais, nous allons faire le dos rond. Le championnat n’est pas terminé. Il y encore des matchs à disputer et des points à prendre. A l’heure actuelle, nous déplorons l’absence de six joueurs cadres. Quelle équipe pourrait se passer de la moitié de son effectif ? Samedi soir contre Pia, nous avons  aligné cinq Juniors: Maxime Fages, Alexis Escamilla, Quentin Nicol, Romain Péault et Damien Jacquet. Ils ont l’atout de la jeunesse mais face à une formation du calibre de Pia, ce n’est pas suffisant".

L’ASC souffre violemment de la carence de ses cadres. Les Gregory Mazard, Teddy Sadaoui, Luke Towers, Manu Poching, Nicolas Expert, Jeremy Guiraud reprendront la compétition après la trêve. Samedi prochain, les champions en titre se voient proposer un nouveau défi particulièrement compliqué. Ils se déplacent à Toulouse, un autre candidat au titre. La mission est compliquée mais surement pas impossible. "Nous avons la chance d’avoir un superbe état d’esprit au sein de l’équipe. Dans la difficulté, ses jeunes se forgent un caractère et de l’expérience. A Toulouse, ils ont notre confiance". C’est dans la difficulté que se construit le succès. Après la trêve et le retour de ses cadres, l’ASC est particulièrement motivée pour arracher la qualification et jouer un rôle en Coupe. Un trophée qu’elle souhaite fermement défendre.

 
 

commentaires


  • ChaussetteAClous06/05/2013 22:51

    Tic-Tac, Cet article battra-t-il le record de l'information périmée restée le plus longtemps à la une de la rubrique XIII?