AFP

JO Rio 2016 - Rugby : messieurs les Fidjiens, bravo et surtout merci !

Messieurs les Fidjiens, bravo et surtout merci !

Le 12/08/2016 à 01:40

RUGBY A 7 - Grands favoris du tournoi olympique, les Fidji ont assommé la compétition pour s'offrir l'or olympique. Une magnifique première dans l'histoire de l'archipel. Et une juste récompense pour ces joueurs uniques, qui nous ont faît rêver... Le bilan de ce dernier jour à Rio.

Eurosport Player : Votre journal 100% numérique

Voir sur Eurosport

L'histoire du jour

Les héros fidjiens. Ils étaient les grands favoris. Ils ont bel et bien répondu présents. Au final, ils étaient même injouables... Comment défendre sur ces magiciens, capables d'effectuer un offload même quand notre cerveau ne l'imagine même pas une seconde ? On ne peut que s'incliner et saluer une telle équipe. La meilleure nation mondiale, et de loin. En atteste le score de la finale face à la Grande-Bretagne, survolée par les joueurs de Ben Ryan (43-7).

Cerise sur le gâteau, les partenaires d'Osea Kolinisau, porte-drapeau de sa délégation, ont tout simplement offert la première médaille olympique de l'histoire à leur pays ! Autant vous dire qu'ils vont être reçus en héros. On parle même de postes de ministres, promis en cas d'or olympique avant le tournoi ! Le coach... britannique, lui, a pris une petite revanche sur son passé. Sur son pays d'origine, qui lui avait tourné le dos.

Jerry Tuwai (Fidji) - 11 août 2016

Jerry Tuwai (Fidji) - 11 août 2016AFP

Ben Ryan était déjà une légende sur l'archipel après les deux titres remportés sur le Circuit mondial en 2015 et 2016. Nul doute qu'il est, ce jeudi soir, devenu un véritable dieu vivant. Comme Tuwai, Veremalua, Ravouvou, Kunatani, Tuisova, Nakarawa et tous les autres, ces Harlem Globetrotters du rugby. Un sacre mérité. Magnifique, tout simplement.

On a aimé

L'apport de Julien Candelon. Il avait très peu joué lors des deux premiers jours de compétition. Et c'est bien dommage. Ce jeudi, l'ailier tricolore a fait un bien fou à l'équipe de France, apportant beaucoup de jus. Et si on l'avait un peu plus utilisé ? En mettant Vakatawa au centre par exemple ? C'est du passé. Mais chapeau à l'ancien (36 ans), encore en forme... olympique.

Julien Candelon (France) - 11 août 2016

Julien Candelon (France) - 11 août 2016Icon Sport

Les Bleus, au final, ont terminé sur une bonne note et un bilan neutre (3 victoires, 3 défaites) en battant encore l'Australie pour décrocher la 7e place (12-10). Leur tournoi ? De véritables montagnes russes, à l'image de leur saison : capables du meilleur contre des gros et de passer à côté quand c'est plus abordable...

Le coeur argentin. Les Argentins sont quand même des joueurs, et des hommes, uniques... Quel coeur, quel courage ! Complètement malmenés par l'Australie (5-21 à la pause), les Pumas ont totalement reversé la situation grâce à une deuxième mi-temps somptueuse. Ce qui leur a permis de défier la Nouvelle-Zélande pour la 5e place du tournoi. L'Argentine a finalement terminé 6e, mais quelle grinta !

La remontada argentine

La remontada argentineAFP

On n'a pas aimé

L'absence de tout suspense en finale. On dit souvent qu'on ne retient que le vainqueur, pas le finaliste. Là, ça risque en effet bien d'être le cas. Car la Grande-Bretagne n'a tout simplement pas existé, pas invitée à ce niveau-là (qui l'était ?). Le spectacle proposé par les magiciens fidjiens nous a régalés, mais une finale pliée si vite, quand même...

Voir le Japon, bourreau des Bleus, exploser. Tombeurs des Bleus en quart de finale mercredi, les Japonais ont vécu une journée bien délicate ce jeudi. Une défaite logique contre les Fidji en demie mais surtout un très lourd revers lors du match pour la 3e place face à l'Afrique du Sud (14-54) ! Il faut dire que les Blitzboks, 2e mondiaux cette saison, visaient autre chose que le bronze à Rio... Piégés par les Britanniques en demie, ils se sont vengés sur des Nippons bien fatigués de tous leurs exploits des deux derniers jours...

Cecil Afrika (Afrique du Sud) - 11 août 2016

Cecil Afrika (Afrique du Sud) - 11 août 2016AFP

Le classement final

1. Fidji
2. Grande-Bretagne
3. Afrique du Sud
4. Japon
5. Nouvelle-Zélande
6. Argentine
7. France
8. Australie
9. USA
10. Espagne
11. Kenya
12. Brésil

Les Fidji sacrés champions olympiques

Les Fidji sacrés champions olympiquesAFP

Tous les résultats du jour

Brésil - Kenya : 0-24
USA - Espagne : 24-12

Nouvelle-Zélande - France : 24-19
Argentine - Australie : 26-21

Fidji - Japon : 20-5
Grande-Bretagne - Afrique du Sud : 7-5

France - Australie : 12-10
Nouvelle-Zélande - Argentine : 17-14

Japon - Afrique du Sud : 14-54
Fidji - Grande-Bretagne : 43-7

0
0