AFP

JO Rio 2016 - Rugby : et soudain, ce fut le drame...

Et soudain, ce fut le drame...

Le 11/08/2016 à 00:45Mis à jour Le 11/08/2016 à 01:02

L'équipe de France était parfaitement placée pour faire un coup lors de ces Jeux. Le contexte s'y prêtait, et on y croyait. Mais les Bleus ont craqué au pire des moments, celui qui devait leur offrir un ticket pour le dernier carré... Sinon, les All Blacks ont aussi chuté, le miracle japonais est encore en marche et on rêve d'une finale Fidji - Afrique du Sud. Le bilan de ce mercredi à Rio.

L'histoire du jour

Le drame tricolore. On y croyait tellement... En sortant 2e de leur poule et en profitant du scénario complètement fou de la poule C (les 2 défaites de la Nouvelle-Zélande), les Bleus avaient hérité du tirage le plus abordable des quarts de finale avec les Japonais comme adversaires. Sur le papier, nos Tricolores étaient favoris. Et avaient une occasion en or de rejoindre le dernier carré pour revenir au Deodoro jeudi afin d'y jouer une médaille. A Rio, ils visaient un braquage. Le décor était planté pour le parfait hold-up.

Mais la chance de leur vie, les Bleus l'ont laissé passée... La France a pourtant été réaliste et menait à la pause, avec un essai de Cler sur la seule séquence française. Mais mis à part ça, les joueurs de Pomarel n'ont pas vu la "gonfle" et ont passé leur quart de finale à défendre... Sous la pluie, les choix stratégiques ont été mauvais. Et individuellement, les coéquipiers de Bouhraoua ont été hors-sujet. Vakatawa n'a pas forcément brillé, alors que Lakafia ou Parez se sont carrément noyés. Et les Nippons les ont crucifiés à la dernière seconde (12-7).

Encore un exploit japonais !

Encore un exploit japonais !AFP

Comme les filles avant eux, les garçons termineront donc ce jeudi ce tournoi olympique à leur place, entre le 5e et le 8e rang mondial. Il n'y aura pas d'exploit, pas de médaille. Cette belle histoire-là, elle est plutôt pour les Japonais ou les Britanniques. On peut forcément le regretter. Et s'imaginer que nos Bleus ont évidemment encore plus de regrets que nous... Pour se consoler de notre côté, on salive déjà à l'idée une finale de rêve entre les Fidji et l'Afrique du Sud.

On a aimé

La confirmation japonaise. Mardi, ils ont fait vibrer la planète rugby. Ce mercredi, les Japonais ont en plus confirmé ! Personne les attendait, les voilà en demi-finale... Comment leur en vouloir d'avoir sorti les Bleus ? Voir cette nation, 15e mondiale cette saison, dans le dernier carré est vraiment rafraîchissant... Et honnêtement, ils ne l'ont pas volé face à nos Bleus. Ni face à la Nouvelle-Zélande, qu'ils ont condamnée et remplacée dans le Top 4. Bravo à eux.

Le match complètement fou entre la Grande-Bretagne et l'Argentine. Ne vous fiez pas au score au terme du temps réglementaire (0-0). Ce quart de finale était tout simplement fou. Britanniques et Pumas se sont livrés un combat somptueux, sur un rythme effréné. Ils ont même voulu prolonger le plaisir, allant en prolongations. A la mort subite, l'Argentine et la Team GB ont tour à tour eu l'occasion de tuer la partie. Pour accentuer la dramaturgie du scénario, chaque formation a manqué la pénalité de la gagne (avec même un poteau britannique). Avant la libération pour la Grand-Bretagne, avec l'essai de Bibby.

Dan Bigbby (Grande-Bretagne) face à l'Argentine - 10 août 2016

Dan Bigbby (Grande-Bretagne) face à l'Argentine - 10 août 2016AFP

On n'a pas aimé

Le tournoi du Kenya... Avant la compétition, le Kenya visait la médaille olympique. Boostée par une victoire d'étape à Singapour, la 7e nation mondiale cette saison était pleine d'ambitions. Au final, l'équipe africaine est passée totalement à côté de sa compétition, avec 4 défaites en autant de rencontres dont un dernier revers face à l'Espagne ce mercredi. Ce jeudi, les coéquipiers de Collins Injera, meilleur marqueur de tous les temps, joueront pour... éviter la dernière place et finir au mieux 11e sur 12.

... et celui de la Nouvelle-Zélande. Une horrible journée. Et encore, cela aurait pu être pire si les Fidjiens avaient voulu sortir plus tôt les Néo-Zélandais - concurrents directs à la médaille - en s'inclinant volontairement face aux USA en poule. En champions, les Fidji ont joué le jeu et ont plutôt éliminé les All Blacks en quart de finale. Une sortie de route bien précoce pour une équipe qui visait l'or olympique mais qui a affiché un niveau de jeu vraiment médiocre sur ces Jeux.

Akira Ioane (Nouvelle-Zélande) - 10 août 2016

Akira Ioane (Nouvelle-Zélande) - 10 août 2016AFP

Le programme des demi-finales

Fidji - Japon
Grande-Bretagne - Afrique du Sud

Les favoris fidjiens sont toujours là à Rio - 10 août 2016

Les favoris fidjiens sont toujours là à Rio - 10 août 2016AFP

Tous les résultats du jour

France - Espagne : 26-5
Afrique du Sud - Australie : 5-12
Kenya - Japon : 31-7
Nouvelle-Zélande - Grande-Bretagne : 19-21
Argentine - Brésil : 31-0
Fidji - USA : 24-19

USA - Brésil : 24-12
Espagne - Kenya : 14-12

Rosko Specman (Afrique du Sud) - 10 août 2016

Rosko Specman (Afrique du Sud) - 10 août 2016AFP

Fidji - Nouvelle-Zélande : 12-7
Japon - France : 12-7
Grande-Bretagne - Argentine : 5-0
Afrique du Sud - Australie : 22-5

0
0