Reuters
 
Article
commentaires
Rétro 2009

2009 sur la planète ovale (1/2)

2009 sur la planète ovale (1/2)

Par Rugbyrama
Par Rugbyrama - Le 25/12/2009 à 15:47
En cette fin d'année, notre site vous propose de revenir sur les principaux faits de 2009. Quatrième volet avec les événements qui ont marqué la planète ovale toute entière ces derniers mois, de l’invincibilité de l’Irlande au survol des Tri-Nations par les Springboks en passant par la victoire de l

. L’année de l’Irlande

Un homme symbolise à lui seul l’extraordinaire année que vient de vivre l’Irlande : son capitaine, le centre Brian O’Driscoll, qui a remporté la Coupe d’Europe avec son club, le Leinster, mais aussi le grand chelem avec le XV du Trèfle et qui est resté invaincu lors des tests estivaux et automnaux (trois victoires, un nul). Bref, la génération dorée des années 2000 et son plus emblématique représentant sont entrés dans l’histoire du rugby irlandais cette année. Le grand chelem remporté soixante ans après le dernier leur premier et plus marquant exploit. L’ouvreur-vedette Ronan O’Gara, qui avait inscrit le drop de la gagne à la 78e minute de jeu, était devenu ce jour-là un héros national. Mais le succès face au Sud-Africains pour le dernier test en novembre dernier à Dublin a beaucoup marqué les esprits également. C’est sûr, les Diables verts seront attendus lors du prochain Tournoi des 6 Nations.

. France/All Blacks, chassé-croisé

13 juin 2009, Dunedin. Sur le terrain, les Bleus se sont réunis en cercle autour de Thierry Dusautoir, leur capitaine, et savourent l'instant. Ils viennent d’entrer dans l’histoire en battant chez eux des All Blacks surpris et décevants (27-22). C'est la quatrième victoire de l'histoire du rugby tricolore en Nouvelle-Zélande. La dernière avait eu lieu quinze ans plus tôt, à l’occasion de la tournée historique de 1994. Une semaine après ce bel exploit, les Tricolores s’inclinaient 10-14 à Wellington puis 6-22 en Australie, mais ce succès à Dunedin restera à jamais l’un des grands moments du rugby français. En ce sens, le retour des Néo-Zélandais en France lors de la tournée d’automne était très attendu. Par les All Blacks eux-mêmes en premier lieu, qui avaient à cœur de prendre leur revanche. Invaincus lors des tests de novembre, ils ont pris leur revanche à Marseille (39-12) au terme d’un match extraordinaire, à coup sûr le meilleur de leur saison mitigée. A l’image de Daniel Carter, qui a retrouvé son plus haut niveau, les NZ ont, en cette fin d’année, affiché un visage qu’on ne leur avait pas vu depuis longtemps.

. L’Ecosse, 27 ans après

Le 21 novembre dernier à Edimbourg, le XV du Chardon a enflammé Murrayfield. Après un Tournoi des 6 Nations encore décevant (cinquième sur six), les Ecossais ont offert un joli cadeau à leurs supporters à l’occasion de leur dernière sortie de 2009 en dominant l’Australie 9-8. Une véritable sensation au pays des Highlands, où l’on restait sur une série de seize défaites consécutives face aux Wallabies. Un essai de Cross à la 80e avait failli tout gâcher mais Giteau n'avait pas transformé et les Ecossais avaient brillamment accroché leur première victoire face aux Australiens depuis 1982 et une victoire à Brisbane (12-7). Après 27 ans de disette, Murrayfield exultait au terme d'un match tendu que les Australiens avaient pourtant dominé. Mais ils n’avaient jamais su prendre le dessus sur une défense écossaise héroïque. Exemplaires de courage, de discipline et d’abnégation, les hommes d'Andy Robinson avaient parfaitement profité des erreurs adverses pour s’offrir ce beau succès et un peu d’espoir avant le début du prochain Tournoi des 6 Nations.