Icon Sport

RUGBY - PRO D2 - Trêve, remise en question, stage de cohésion... Nouveau départ pour Carcassonne

Trêve, remise en question, stage de cohésion... Nouveau départ pour Carcassonne

Le 03/10/2017 à 14:00Mis à jour Le 03/10/2017 à 16:15

PRO D2 - Lanterne rouge du championnat, Carcassonne a totalement raté son début de saison. Conscient de la situation, joueurs et staff se sont réunis en stage pour trouver des solutions car l'USC n'a plus vraiment de temps à perdre...

Votre journal 100% numérique

Abonnez-vous dès 7.90€/mois

Exclusivité Eurosport Player : Suivez 100% du championnat !

Voir sur Eurosport

Une claque reçue d'entrée de championnat par le promu Massicois dans son bastion d'Albert-Domec (10-49) et un bilan catastrophique sur le premier bloc de cinq défaites pour une petite victoire contre Biarritz. Résultat : Carcassonne se retrouve tout en bas du classement de la Pro D2 avec cinq petits points à quatre longueurs déjà de Nevers, le premier non-relégable. Juste pour se rappeler, l'an dernier au même stade de la compétition, l'USC (qui a finalement terminé à la 9e place) comptait quatorze points avec seulement deux défaites au compteur. Rien à voir avec les débuts chaotiques de cette saison...

Vidéo - Le résumé vidéo de Carcassonne - Massy

01:46

"On est dernier du classement. C'est impossible pour nous de dire que nous ne sommes pas dans une position délicate. On manque encore de consistance. Dans notre position, on doit obligatoirement prendre des points, concède Nicolas Nadau. D'un point de vue comptable, on est clairement en retard. Sur le jeu, en revanche, on n'est pas plus en retard que l'année dernière. Cela va se mettre en place mais il faut du temps. Il faut de la patience. Malheureusement, cette position ne nous laisse pas ce confort".

" On s'est manqué dans notre préparation (...) sur le fonctionnement et l'état d'esprit"

"La défaite contre Massy d'entrée de championnat fait très mal à la tête. On est passé totalement à côté. On a été complètement hors sujet, poursuit l'entraîneur des trois quarts audois. De notre côté, on s'est manqué dans la préparation sur des détails de débuts de saison. On s'est manqué sur le fonctionnement et l'état d'esprit. On a peut-être été trop vite dans la demande rugbystique. Du coup, on a oublié les ingrédients les plus importants. C'est à dire de travailler sur l'équipe et sur l'état d'esprit. Pour le début de saison, on a senti qu'on était en décalage dans la construction de cet état d'esprit et de l'âme carcassonnaise. Et après, on traîne ce match dans les têtes sur l'ensemble du bloc".

Deux jours à Narbonne et Argelès-sur-Mer en stage de cohésion

En reconstruction, également en manque de repères collectifs en raison des blessures ou des départs de cadres cet été, le groupe de Carcassonne n'a pas réussi à inverser la spirale négative qui s'est peu à peu installée après cette première défaite. Conscients de la situation, joueurs et staff se sont retrouvés en stage de cohésion en milieu de semaine dernière pour crever l'abcès mais aussi pour évacuer la frustration d'un début de saison totalement raté. Au programme, un peu de tout mais surtout pas de rugby. Du paintball, du canyoning, de l'accrobranche et beaucoup de fous rires.

"On a voulu faire un stage de cohésion. On avait besoin que les joueurs apprennent à se connaître. Il fallait absolument créer du lien, révèle Nadau. Ce stage a permis cela. Lors des entraînements, il y avait des petits groupes qui se créaient facilement. Maintenant, les mecs se mélangent et partagent naturellement, il n'y a plus de petits clans". Mais un véritable groupe qui devra aussi trouver de la constance, et ce dès la réception de Montauban (vendredi, 20h), pour ne pas être décroché au classement. "Si on passe à côté contre Montauban, cela risque d'être vraiment très compliqué, concède le talonneur Luc Bissuel, toujours blessé à l'épaule. Il nous faut absolument enclencher une dynamique positive". Pour ne rien arranger, les Montalbanais, sont la bête noire de l'USC. Attention, danger...

0
0