Icon Sport

RUGBY - Pro D2 - 4e j. : Grenoble se déplace à Montauban et peut mettre la pression sur Colomiers

Grenoble peut mettre la pression sur Colomiers
Par AFP

Le 06/09/2017 à 13:30Mis à jour Le 06/09/2017 à 15:10

Le FCG peut prendre provisoirement la tête du championnat de Pro D2, à l'issue de son déplacement à Montauban, jeudi (20h45) en ouverture de la 4e journée. Le leader, Colomiers, se rendra à Narbonne le lendemain.

Eurosport Player : Votre journal 100% numérique

Voir sur Eurosport

Grenoble, pensionnaire du Top 14 la saison passée, est l'un des favoris pour la montée. Le FCG peut reprendre au moins provisoirement la tête à l'occasion de son déplacement à Montauban jeudi (20h45) en ouverture de la 4e journée, avant le voyage du leader Colomiers à Narbonne le lendemain. Isérois et Haut-Garonnais sont les seuls à avoir entamé la saison par un sans faute, agrémenté d'un point de bonus pour ces derniers qui leur permet de devancer d'une longueur le FCG.

Vidéo - 70 mètres de folie : Cordin n'oubliera jamais son premier essai chez les pros

00:23

Grenoble se rend donc à Montauban, où il est en danger: le finaliste surprise de la saison dernière est toujours invaincu (4e après deux succès et un nul) et vise également la première place. Le déplacement de Colomiers est sur le papier plus abordable, puisque Narbonne pointe à la dernière place après trois défaites. Voisin des Audois, Perpignan (3e) a bien mieux entamé la saison, avec deux victoires et une défaite, toutes bonifiées, qu'il entend confirmer dimanche à Carcassonne (14e).

Le départ de Bayonne, l'autre relégué, est beaucoup plus hésitant: les Basques, entraînés depuis le début de la saison par Pierre Berbizier, ont subi deux lourdes défaites pour un succès tiré par les cheveux. Résultat: une avant-dernière place avant de recevoir Dax (5e), contre qui le faux-pas est donc fortement déconseillé...

Grand rival de l'Aviron, Biarritz (6e) a mieux commencé le cycle Gonzalo Quesada, par deux victoires pour un revers avant de se déplacer sur la pelouse de Soyaux-Angoulême (11e). Une longueur derrière les Basques, Aurillac (8e) entendra lui confirmer sa montée en puissance sur la pelouse de Béziers (12e).

Enfin, Mont-de-Marsan (10e) reçoit Vannes (9e) alors que Nevers (13e), qui vient d'engager l'ailier fidjien Josaia Raisuqe, tout juste licencié par le Stade Français pour des violences et une agression sexuelle présumées, accueille Massy (7e) dans un duel de promus.

0
0