Icon Sport

PRO D2 - L'Usap est vraiment intouchable à Aimé Giral

L'Usap est vraiment intouchable à Aimé Giral

Le 05/10/2017 à 22:56Mis à jour Le 06/10/2017 à 00:07

PRO D2 - Nouvelle démonstration perpignanaise à Aimé Giral (51-25). Pourtant, les Dacquois ont plus que résisté ce jeudi soir avant de s'écrouler en deuxième période. Un quatrième succès bonifié consécutif à la maison qui permet à Perpignan de devenir provisoirement leader du Pro D2.

Perpignan ne pouvait rêver meilleure entame de deuxième bloc ! Pourtant, le score n'était que de 20 à 12 à la mi-temps avec deux essais marqués dans chaque camps (Lemalu, Bousquet / Dechavanne, Klemenczak) et un 100% au pied de Bousquet (21 points ce soir) qui donnait ce timide avantage aux Catalans.

La différence s'est faite dans le deuxième acte alors que Dax y croyait jusqu'à la 45ème minute avec une pénalité de Berchesi qui ramenait l'USD dans les clous du bonus défensif (20-15). Mais Perpignan a finalement déroulé avec cinq nouveaux essais dont un triplé pour Genesis Mamea Lemalu. L'essai d'Arnaud Pic était anecdotique après la sirène. Perpignan signe un quatrième succès bonifié à domicile cette saison (51-25) et s'installe provisoirement à la tête du Pro D2.

Vidéo - Perpignan - Dax : Les temps forts

02:31

Allô la terre ? Ici la planète Usap ! Après Bayonne, Nevers et Montauban, au tour de Dax de subir la loi catalane dans l'antre d'Aimé-Giral pourtant bien calme car privée de sonorisation et de speaker. On ne savait pas trop à quoi s'attendre ce jeudi soir. Un match de reprise après une semaine de repos entre une équipe catalane aux allures ogresques et une formation landaise sur une série de trois victoires face à ces même Perpignanais. Perpignan allait-il s'offrir un nouveau cavalier seul ? Dax en marche vers une nouvelle victoire surprise comme la saison dernière ? Au final, on n'a longtemps eu une véritable empoignade avant une nouvelle démonstration des joueurs du trio Lanta - Arlettaz - Freshwater.

Et pourtant, Perpignan a tremblé

57 secondes, c'est le temps qu'il a fallu à Julien Dechavanne pour planter le premier essai de la partie en faveur de Dax. Oui, ce jeudi soir, les joueurs de Raphaël Saint-André et Patrick Furet ont posé de gros problèmes aux Catalans avec une recette toute simple : jouer tous les ballons. En trois matches à Aimé Giral, l'Usap n'avait encaissé qu'un seul essai mais a pourtant cédé trois fois ce soir face aux assauts landais. Mais cette fougue n'a pas été suffisante pour contrer la grosse machine perpignanaise. C'est une réalité, l'Usap va plus vite, va plus fort et n'a pour l'instant jamais vraiment été en danger sur ses terres. La deuxième période était cruelle tant les Catalans avaient la main mise sur le ballon.

Ce quatrième succès consécutif et bonifié à domicile est logique pour Perpignan qui est toujours invaincu cette saison à Aimé Giral. Une entame de deuxième bloc quasi-parfaite récompensée d'une première place provisoire avec quatre unités d'avance sur Grenoble. Dax peut se satisfaire de l'état d'esprit démontré tout au long de la partie mais repart sans aucun point à une semaine de la réception d'un autre "gros", Colomiers.

0
0