Icon Sport

PRO D2 - Colomiers enfonce Bayonne et prend seul la tête du Pro D2

Colomiers enfonce Bayonne et prend seul la tête

Le 03/09/2017 à 16:00Mis à jour Le 03/09/2017 à 16:43

L'USC réalise un énorme coup en s'imposant avec le bonus offensif face à Bayonne (36-13). Une troisième victoire de rang qui propulse les Haut-Garonnais à la première place du championnat.

Eurosport Player : Votre journal 100% numérique

Voir sur Eurosport

Eurosport Player : Regardez toute la saison en LIVE

Voir sur Eurosport

En clôture de la troisième journée de Pro D2 ce dimanche, Colomiers est venu à bout de Bayonne au stade Bendichou (36-13). Dans une partie aérée avec beaucoup d’intentions, les essais de Plazy (2e), Pimienta (29e) et Du Plessis (7e) ont meublé la marque dans une belle première mi-temps. Les deux cartons jaunes donnés à Schuster (54e) et Arganese (68e) ont clairement fait basculer le match durant le deuxième acte où les Haut-Garonnais se sont nourris des fautes adverses et de leurs maladresses, marquant deux essais en fin de rencontre pour aller chercher le bonus offensif. Avec ce troisième succès en autant de rencontres, la Colombe demeure invaincue dans ce championnat dont elle devient leader. Bayonne compte deux revers, dont deux larges en déplacements.

Plus joueur que jamais, Colomiers a pourtant construit ce succès sur sa défense. Avec intelligence. En ne permettant pas aux Basques de trouver des solutions et en les forçant à tomber tant de munitions, les joueurs de Barragnon, Dantin et Sarraute ont su adroitement profiter des ballons de contre qui font leur force. Lafage a aussi trouvé plusieurs intervalles dans l’axe, en portant la balle. C’est ainsi que Plazy (au tout début et à la fin de ce match) a ponctué la volonté de l’USC d’écarter les munitions quand Pimienta (un essai et une passe décisive) était intenable au centre. Juste avant la sirène, Faleafa est venu apporter un quatrième essai synonyme de bonus offensif, et par voie de conséquence, de première place au classement.

Bayonne inquiète

Au-delà de ce deuxième revers à plus de trente points en deux déplacements chez des cadors de la Pro D2, l’indiscipline, les ballons tombés et une défense perméable sont le signe que les hommes de Berbizier, Rey et Etcheto sont encore en travaux. Les Basques étaient dans les clous à la pause avec ce spectaculaire 15-13. Mais encaissant un 21-0 dans le deuxième acte, ils ont clairement rendu les armes face à une équipe qui a su jouer juste. Les gars de l’Aviron devront se reprendre face à Dax lors de la prochaine journée quand Colomiers ne connait pas de transition difficile après le départ de ses coaches ou de quelques cadres cet été.

0
0