Icon Sport

PRO D2 - 3ème journée - Un bonus offensif pour les Dacquois, des cartons pour les Narbonnais

Un bonus offensif pour les Dacquois, des cartons pour les Narbonnais

Le 31/08/2017 à 23:28Mis à jour Le 01/09/2017 à 01:16

PRO D2 - Dans ce match qui pourrait concerner de futurs candidats au maintien, à Dax la bonne opération. Ce jeudi, en lever de rideau de la 3e journée, l'USD a battu 35-16 le RCNM, marquant le bonus offensif (4 essais à 1). Les Landais marquent aussi au fer rouge leurs adversaires qui ont reçu quatre cartons jaunes (dont un devenant rouge). En trois matches, Narbonne n'a pas encore gagné.

A l'issue de ce match du jeudi, tout sourit aux uns ; rien en revanche pour les autres. Et ce sont les Dacquois qui avaient la banane après ce succès bonifié 35-16. Forts d'un match sérieux (bien qu'extrêmement haché par les maladresses), les hommes de Saint-André et Furet ont réussi à inscrire quatre essais contre un, empochant par là-même un bonus précieux au classement et peut-être aussi en toute fin de saison contre un adversaire désigné au maintien. Car cette défaite qu'ils ont imposée aux Orange et Noir va affaiblir ces derniers, trop indisciplinés pour exister et tombant tant de ballons. Ces points laissés à ce concurrent résonnent autant que ce bilan : trois matches de championnat et trois revers. Dax peut souffler. Narbonne doit se reprendre.

Cette première victoire de la saison à Maurice-Boyau rend le bilan comptable positif au bout de trois matches pour les Dacquois (2V, 1D). Cela ferait presque oublier le premier et seul revers initial à domicile. Cette dernière victoire bonifiée contre un possible concurrent au maintien va aussi renforcer le travail des Rouge et Blanc au budget et à l’effectif modestes. Et puis, ces cinq points terrain pourraient compter face au RCNM en fin de saison en cas d’égalité pour demeurer en Pro D2.

Pour en arriver à ces satisfécits, les joueurs des Landes ont d’abord dû batailler ferme. Notamment en mêlée et surtout dans les rucks où la puissance narbonnaise a fait rage, comme face aux raffuts des Fekitoa et Gear dans le jeu courant. Il a aussi fallu un Bau à l’aise face aux perches. Surtout, malgré la pression du résultat, l’esprit d’initiative et l’intelligence ont payé. Les relances et le jeu de trois-quarts ont permis trois des quatre essais du match. Choisir de prendre les points au pied à des moments cruciaux de la partie a aussi compté.

Quand le RCNM facilite la tâche

Mais il faut avouer qu'en face, le RCNM a peut-être fait preuve de trop d’agressivité. Avec deux cartons jaunes dans les douze premières minutes (plaquages dangereux), puis deux autres plus tard (dont un se transformait en rouge), Narbonne n’a jamais pu exister. Et comme son indiscipline n’a eu d’égale que ses en-avants et maladresses… Généreux et proposant quelques séquences longues, les Audois n’ont pourtant jamais pu se mettre dans le cadre d’un résultat à l’extérieur.

Avec trois revers en autant de matches, il y a déjà danger sur les bords de la Robine où l'on avait d'autres desseins. La prochaine réception de Colomiers sera essentielle. Et un brin brûlante.

0
0