Icon Sport

Montauban : Aviata, le couteau suisse

Montauban : Aviata, le couteau suisse
Par Eurosport

Le 05/09/2017 à 08:55Mis à jour Le 05/09/2017 à 09:17

Débarqué cet été sur les bord du Tarn, Aviata Silago est enfin opérationnel pour alimenter la ligne d'attaque de l'USM. Jeudi, à l'occasion de la réception de l'ogre grenoblois, le public de Sapiac aura donc l'occasion de découvrir son nouveau joyau ; un joueur que l'on suivra tout au long de la saison sur Eurosport. Allez, musique maestro !

Eurosport Player : Votre journal 100% numérique

Voir sur Eurosport

Le décollage de la fusée Silago a pris du retard, mais le jour J semble arrivé. Rendez-vous est pris dans les hautes sphères du championnat pour ce joueur qui a tous les atouts pour devenir une des coqueluches de Sapiac. Réduit au silence depuis sa signature à Montauban à cause d'une licence bloquée, Aviata Silago a enfin reçu le précieux sésame.

La bonne nouvelle est arrivée jeudi dernier, alors que le joueur avait embarqué -sans trop savoir s'il pourrait jouer- dans le bus en direction de Massy où son équipe a empoché, quelques heures plus tard, sa deuxième victoire à l'extérieur de la saison. Finalement, avant d'entrer sur la pelouse, les Montalbanais ont appris la bonne nouvelle : Silago allait pouvoir jouer. Entré en jeu à la place de Riian Swanepoel peu avant la 60e, Aviata Silago a eu un bout de match pour se mettre en jambes et prouver que son petit retard administratif au démarrage n'était qu'une péripétie.

À lui désormais de faire briller ses nombreuses qualités rugbystiques qu'il a souvent exposé aux yeux du rugby français sous les couleurs de Chambéry puis de Bourgoin. Bourgoin … une équipe qu'Aviata Silago a tenu à flot du mieux qu'il a pu, en terminant meilleur réalisateur du club la saison dernière (94 points). Et s'il n'a pu éviter l'inéluctable descente, Aviata Silago est un des joueurs berjalliens qui ont marqué l'exercice ciel et grenat (24 matchs joués, 1395 minutes disputées). Ses qualités, donc, aux premiers rangs desquelles la vitesse et la capacité à franchir, ont entretenu un temps une lueur d'espoir pour le CSBJ.

À 24 ans, son gabarit râblé et musculeux (1,80 m, 95kg) fait de lui un véritable mur : Aviata Silago est un très bon défenseur doublé d'un rugbyman génial, capable de semer la panique chez l'adversaire avec sa qualité de passe et ses "skills" au-dessus de la moyenne. Un vrai Néo-Z, quoi ! Même si lui ne fut jamais All Black. Et parce que le rugby se joue aussi sans ballon, ses coups de pied tactiques font toujours merveille et permettent d'inverser la pression. Une arme qu'il a -malheureusement- dû trop utiliser lors de son passage à en Berjallie.

De l'ouverture à l'arrière, en passant par le centre

Si son poste "officiel" au sein de l'effectif de l'USM est celui d'ouvreur, le staff montalbanais compte bien s'appuyer sur la polyvalence de sa pépite, suivie de longue date. Sa venue à Montauban n'a rien du bon coup signé au dernier moment sur le cadavre d'un club qui se délite et dont les joueurs cherchent un hypothétique rebond avantageux. Il était convoité depuis longtemps par le staff tarn-et-garonnais qui n'a pas attendu les déboires de Bourgoin pour se faire une idée sur la qualité du joueur. Pierre-Philippe Lafond détaille : "Nous avons annoncé sa venue vers la fin du 'mercato' (le 1er juillet, N.D.L.R.) mais son transfert était bouclé depuis longtemps. C'est un joueur dont le profil nous intéressait. On le suivait. C'est un mec très polyvalent, expérimenté, qui répond exactement au type de joueurs que nous avions ciblé. On voulait un groupe interchangeable pour nous permettre de garder en toutes conditions un niveau de performance élevé. Aviata s'inscrit dans ce projet. Il peut jouer 10-12-13 ou 15 !". Un vrai "couteau suisse" que les Montalbanais utiliseront toujours à bon escient pour négocier au mieux le marathon du Pro D2.

Par David Bourniquel

0
0