Icon Sport

PRO D2 - Le droit de réponse de Narbonne à Didier Tison

La réponse de Narbonne à Tison pour ses propos qu'il juge "calomnieux"
Par Rugbyrama

Le 18/10/2016 à 12:54

PRO D2 - Le club de Narbonne a fait valoir son droit de réponse après une interview que nous avait accordée l'ancien joueur du RCNM Didier Tison.

En effet, Didier Tison se garde bien de dire :

  • Qu'il n'est arrivée au RCNM que le 20 juillet 2016, alors que son contrat de travail prenait effet le 1re juillet, a exigé d'être payé du 1er au 19 juillet, que dans un souci d'apaisement la nouvelle équipe dirigeante qui venait de prendre ses fonctions, le 25 juillet, lui a réglé.
  • Qu'il a décidé de partir à Lyon, parce que les nouvelles exigences financières qu'il a émises mi-août 2016, concernant son salaire, lui ont été refusées ; elles n'étaient pas légalement acceptables.
  • Qu'il fut le seul joueur à avoir de telles exigences, et n'ayant pas eu satisfaction, il a alors quitté sans délai le club pour rejoindre Lyon, alors que son contrat était en cours, aggravant ainsi volontairement la situation déjà très dégradée du RCNM.
  • Que le club avait trouvé un emploi pour l'amie de Monsieur Tison, ce qu'exigeait de même ce dernier pour rester.
  • Que le RCNM aurait pu, Didier Tison bénéficiant d'un contrat à durée déterminée, contraindre ce dernier à exécuter celui-ci jusqu'à son terme, et que devant cette situation conflictuelle et injustifiée créée par lui, il a préféré le laisser partir.

Dans le cadre d'un débat judiciaire, les preuves en seront fournies.

A l'issue de la période de transition qui a imposé une profonde restructuration juridique et administrative, Didier Tison aurait pu constater son parfait résultat sur le plan sportif, médical et administratif, mais il a préféré abandonner le club.

La nouvelle gouvernance a en effet hérité d'une situation catastrophique, qu'elle s'est employée au quotidien à redresser, et ainsi, Didier Tison ne peut se glorifier de son attitude et calomnier injustement ceux qui étaient prêts à l'aider et le garder.

0
0