Icon Sport

PRO D2 - Finale : Agen bat Montauban (41-20) et remonte en Top 14

Agen a réussi son pari : remonter directement en Top 14

Le 21/05/2017 à 17:09Mis à jour Le 21/05/2017 à 17:29

PRO D2 - Largement supérieur à Montauban ce dimanche, Agen l'a emporté 41 à 20 et a décroché son billet pour le Top 14. Les Lot-et-Garonnais ont inscrit pas moins de 5 essais grâce à Darbo, Murday, Paris, Nakosi et Fouyssac. L'USM a sauvé l'honneur par Sukanaveita et Tupuola. Comme Oyonnax, le SUA ne sera donc resté qu'une saison en Pro D2.

Eurosport Player : Regardez toute la saison en LIVE

Voir sur Eurosport

Agen retrouve l'élite ! Au terme d'une finale d'accession totalement maîtrisée, les Lot-et-Garonnais ont surclassé Montauban (41-20). Cinq essais ont été marqués du côté du SUA par l'intermédiaire de Murday (26e), Paris (33e), Nakosi (64e), Francis (68e) et Darbo en début de match (3e). Le demi-de-mêlée et futur joueur de l'USM a été le grand artisan de la victoire agenaise avec 21 points inscrits et un sans-faute au pied (7/7). Les répliques de Sukanaveita en fin de premier acte (38e) et de Tupuola (73e) étaient insuffisantes. La marche était trop haute pour les Sapiacains. Une saison après l'avoir quitté avec Oyonnax, Agen va lui aussi retrouver le Top 14 en compagnie des Haut-Bugistes.

Ils ne s'en lassent pas. Les Agenais n'auront végété qu'une seule saison en Pro D2 avant de retrouver un Top 14 qu'ils affectionnent tant. Après avoir manqué la montée directe aux dépends de l'USO, les joueurs du trio Blin - Sella - Reggiardo ont confirmé, sans trembler, leur statut de favori des phases finales d'accession. La réception du Biarritz olympique en demies aura finalement été l'étape la plus accrochée pour le SUA, tant cette finale a été marquée par la suprématie physique et tactique des Lot-et-Garonnais.

Darbo a brillé malgré sa situation inconfortable

Si Agen n'a laissé quasiment aucun espoir à son adversaire, c'est qu'il a attaqué pied au plancher une finale on ne peut plus offensive. Un homme a mis son équipe sur les bons rails, c'est le demi-de-mêlée du SUA Clément Darbo. Auteur du premier essai de sa formation dès les premières minutes de la rencontre après un exploit solitaire de trente mètres conclue sous les perches, le futur joueur de Montauban a surtout été impérial. 21 points, un sans-faute face aux poteaux (7/7) et une gestion propre au pied, celui qui se trouvait dans une situation inédite au coup d'envoi de ce match n'a bel et bien pas triché.

Clément Darbo (Agen) face à Montauban - 21 mai 2017

Clément Darbo (Agen) face à Montauban - 21 mai 2017Icon Sport

Mieux, c'est lui qui a excellé au milieu d'une formation lot-et-garonnaise inébranlable ce dimanche. Malgré un superbe parcours et sept victoires consécutives à l'aube de cette finale, les Montalbanais n'auront pas de regret à nourrir après avoir subi pendant 80 minutes. Les rares envolées de l'USM et l'état d'esprit louable des hommes du duo Whitaker - Lafond étaient insuffisants face à la solidité d'un groupe agenais taillé pour le Top 14. C'est du moins le défi qu'attend désormais le SUA, désireux ne pas connaître le même destin qu'il y a un an.

0
0