Icon Sport

PRO D2 - 28e journée : Victoire de Colomiers sur Biarritz (37-13) avec un grand Thomas Ramos

Un grand Ramos rapproche Colomiers de la qualification

Le 20/04/2017 à 22:46Mis à jour Le 20/04/2017 à 23:12

PRO D2 - Ce jeudi soir en ouverture de la 28e journée de Pro D2, Colomiers l'a emporté face à Biarritz (37-13) grâce notamment à 32 points de Thomas Ramos, auteur d'un doublé. Les Haut-Garonnais grimpent provisoirement à la 4e place et prennent 4 points d'avance sur le BO, 6e.

Eurosport Player : Votre journal 100% numérique

Voir sur Eurosport

Lors de l’entame du dernier bloc de la saison régulière (28e journée), Colomiers a remporté ce jeudi soir un succès précieux contre Biarritz (37-13). Les joueurs de Goutta et Filiatre battent un concurrent pour les demi-finales, adversaire qu’ils dépassent au classement. Thomas Ramos a été le grand artisan de ce succès (2essais et 32 points, record sur un match cette saison). Même sans bonus offensif, les joueurs de la Colombe demeurent la dernière équipe invaincue à domicile.

Cela fait 24 matches que le club de Haute-Garonne n’a plus perdu au stade Michel-Bendichou (novembre 2015). Si cette notion de "gagner à domicile" semble peut-être désuète dans ce rugby pro où chaque point compte, elle est l’un des fondements de la réussite de Colomiers, en passe de se qualifier pour la deuxième année de suite en phases finales. En battant Montauban (encore un concurrent direct) lors de la prochaine journée (encore à domicile), les Marine et Bleu pourraient s’envoler vers les demies.

Mais avant cela, cet affrontement face au BO ce jeudi a montré que l’USCo a cherché à davantage porter les ballons, imposant ses longues séquences de possession, son jeu debout, ses recherches des intervalles et ses passes après contact. Le tout saupoudré d'un avantage net sur le combat au sol (deux grattages pour Costa Repetto).

Maxime Lafage (Colomiers) face à Biarritz - 20 avril 2017

Maxime Lafage (Colomiers) face à Biarritz - 20 avril 2017Icon Sport

Avant d’évoquer le triomphe de Thomas Ramos, il y eu un éclair de génie signé Lafage (32e). Après un ballon mal dégagé dans ses 22m, l’ouvreur se reprenait en traversant tout le terrain entre cad’debs et raffuts avant de servir Ramos pour le premier essai qui faisait toute la différence au score (voir par ailleurs).

Record et distinction pour Ramos

Quel retour de blessure à la cheville pour l'arrière Thomas Ramos ! Auteur de deux essais, il n’a connu qu’un échec au pied, et encore, en tapant rapidement et en drop une transformation pour gagner du temps et viser un bonus offensif qui ne sera finalement pas atteint. En marquant 32 points dans ce match, il passe en tête du classement des meilleurs réalisateurs de Pro D2, que le Biterrois Munro lui avait ravi. Avec 32 points à son actif dans ce match, l’arrière de la Colombe est le joueur ayant marqué le plus de points lors d’un match cette saison, détrônant encore… Munro (26 points).

Plus important pour le collectif des joueurs du capitaine Beco (sorti sonné), Colomiers bat un adversaire direct à un moment crucial de la saison. Les Marine dépassent les Basques au classement et se hissent dans les qualifiables pour les phases finales, conservant leur enceinte inviolée cette saison. Sans oublier qu’ils ont aussi soigné leur goal-average.

La joie des joueurs de Colomiers face à Biarritz - 20 avril 2017

La joie des joueurs de Colomiers face à Biarritz - 20 avril 2017Icon Sport

Côté Biarritz, sans Delai (suspendu), sans puissance et sans gaz, le BO n’a pas su imposer son rugby comme c’était le cas depuis début 2017. Les rares ballons qu’ils ont tenus, ils les ont tombés. Sauf sur un joli ballon porté où Giresse s’est invité pour marquer l’essai de l’honneur.

Tout l’enjeu dorénavant pour les hommes de Darricarrère et Garcia sera de savoir s’ils trouveront une nouvelle étincelle pour achever la saison en boulet de canon et se qualifier. Mais les Rouge et Blanc semblent payer leurs efforts consacrés à leur spectaculaire remontée. Et recevoir Aurillac avant d’aller à Mont-de-Marsan n’a rien d’une sinécure.

0
0