Icon Sport

Pro D2 - 24e journée : Les Carcassonnais sont bien dans la course à la qualification

Carcassonne toujours dans la course à la qualification

Le 09/03/2017 à 22:48Mis à jour Le 09/03/2017 à 23:28

PRO D2 - Après Colomiers le weekend dernier, c'est au tour de Biarritz d'être tombé à Domec ce jeudi (32-9). La 24e journée a commencé en fanfare pour l'USC, à l'instar de son match, où le premier essai a été inscrit après 34 secondes ! Tombant trop de ballons face à la défense agressive de réalistes joueurs de la Cité, les Basques ont perdu de précieux points contre un concurrent direct.

Au bout de 34 secondes de jeu, Lazzarotto avait donné le La. En marquant son 10e essai de la saison, l'ailier droit carcassonnais récompensait un déboulé spectaculaire de Tagotago sur son aile gauche qui avait cassé plusieurs plaquages dès la réception du coup d'envoi, suivi de deux libérations éclairs de l'USC. Avec l'essai de Tuilagi neuf minutes plus tard (en première main après touche), les Jaunes et noir avaient démarré de la meilleure des manières ce match où ils n'ont jamais été inquiétés. Meilleurs que leurs adversaires vent dans le dos ou de face, les joueurs de Cidre et Nadau ont marqué quatre essais pour assurer un bonus offensif logique. Avant les autres résultats de la journée, les hommes de la Cité sont à trois petits points de la zone de qualification. De quoi donner des idées...

Une entame de feu, une défense agressive et une meilleure gestion du vent que contre Colomiers ont été les ingrédients majeurs de la recette du succès des Jaune et noir. En plus des essais de Lazzarotto et Tuilagi venant des lignes arrières, ceux de Gimeno et Raynaud rendaient hommage au long travail des avants. Plus forts en conquête, ils imposaient des impacts supérieurs que leurs adversaires qu’ils finissaient par faire flancher avec patience. Le choix de démarrer (et de marquer autant) face au vent était aussi payant, Lescamel étant ensuite à l’aise avec sa longueur de jeu au pied.

Calendrier oblige, il s’agit du deuxième succès de rang à domicile pour Carcassonne et contre un concurrent à la qualification pour les phases finales. Voilà comment l’USC s'est bien repositionnée dans la course aux cinq premières places alors que ce bloc s’achève ce weekend. Avec ce succès à cinq points, les joueurs de la Cité sont septième au classement et à trois points de la zone de qualification. Ils mettent aussi la pression à un Biarritz olympique à qui tout réussissait jusqu'à présent en 2017.

Coup d'arrêt pour le BO

Côté BO justement, l’engagement moindre et les maladresses nombreuses suffisent à expliquer ce passage à vide. Des nombreux en-avant ont souvent sanctionné les habituelles longues séquences de possession des joueurs de Darricarrère et Garcia. Comme un symbole, à la 56e minute quand le score n’était que de 22 à 9 et qu'un come back était encore possible, une pénal’touche importante n’était pas captée. Trop pour prétendre améliorer la belle série d’avant match de 7 victoires lors des 8 dernières rencontres.

Alors que ces deux équipes vont dorénavant lutter en parallèle au classement pour espérer se qualifier, il est certain que la mini trêve de fin de bloc ne sera pas savourée de la même façon dans les deux camps. Surtout pour celui de Nicolas Nadau dont les joueurs chantaient un "Joyeux anniversaire" en rond sur la pelouse après le coup de sifflet final...

0
0