AFP

Nevers déroule, Béziers se relance et Bayonne se rassure

Nevers déroule, Béziers se relance et Bayonne se rassure
Par Rugbyrama

Le 08/09/2017 à 22:45Mis à jour Le 10/09/2017 à 17:33

ProD2 - Battu à domicile par Montauban la semaine passée, Massy comptait sur ce déplacement à Nervers pour se relancer, mais revient finalement les valises pleines (32-3). Sur les autres pelouses, après deux revers, Béziers se relance en prenant le meilleur sur Aurillac (31-27), Narbonne et Colomiers se quittent dos-à-dos (23-23).

Eurosport Player : Votre journal 100% numérique

Voir sur Eurosport

Nevers – Massy : 32-3

Ambiance de fête au stade du Pré-Fleuri. Dans le duel des promus, la puissance neversoise a fait la différence. Malgré de bonnes intentions, Massy a connu une soirée cauchemardesque en conquête, avec notamment deux cartons jaunes et un essai de pénalité. De son côté Nevers a su attendre la seconde période pour inscrire ses quatre essais et confirmer sa victoire à domicile contre Vannes. Les Neversois empochent un bonus offensif qui pourrait compter en fin de saison.

Vidéo - Le choc des promus pour Nevers : Le résumé du match contre Massy

02:32

Béziers – Aurillac : 31 - 27

Quel scénario ! Béziers s'impose sur sa pelouse face à Aurillac (31-27), avec quatre essais de chaque côté. Pourtant, après un quart d'heure on s'attendait à un match à sens unique. Béziers profitait de l'incroyable maladresse de Petitjean qui loupait deux pénalités dans les vingt-deux face aux poteaux. Dans le même temps, les Héraultais inscrivaient trois essais par Gmir (4e), Blanc (12e) et Niko (14e).

Les Aurillacois se sont par la suite remis la tête l'endroit, mais se montraient bien trop maladroits pour revenir, malgré un essai de Roussel (24e). Béziers terminait le premier acte comme cela avait commencé avec une nouvelle réalisation signée Suchier (40e+2). Le seconde période a tourné cette fois en faveur d'Aurillac qui a refait son retard, avec trois essais de Taukeiaho, McPhee et Amrouni (52, 54 et 68e). Le Stade aurillacois a finalement arraché le bonus défensif en toute fin de match, par la botte de Segonds.

Vidéo - Béziers-Aurillac, un scénario de fou : Le résumé du match

02:54

Narbonne – Colomiers : 23 - 23

A l'occasion de cette 4e journée de ProD2, Narbonnais et Columérins se sont neutralisés (23-23). Dans cette rencontre ouverte – avec notamment quatre essais de trois-quarts – les Haut-Garonnais réalisent une bonne opération au Parc des Sports et de l'Amitié, puisqu'ils conservent leur invincibilité. Sans un problème d'indiscipline et des soucis sous les renvois adverses, les joueurs de Colomiers auraient même pu aller chercher la victoire en toute fin de match.

De leur côté, malgré une mêlée solide et avec un Gear encore très remuant, les Audois stoppent, avec ce match nul, l’hémorragie et mettent un terme à leur série de trois défaites consécutives. Pas certain en revanche que cela suffise au bonheur des joueurs de Labit, derniers du classement et seule équipe sans succès cette saison.

Vidéo - Entre Narbonne et Colomiers, pas de vainqueur mais du spectacle

02:47

Soyaux Angoulême – Biarritz : 26 – 22

Le BO n'est pas passé loin de sa première victoire à l'extérieur en s'inclinant de justesse face à Angoulême (26-22). Mais une fois n'est pas coutume, l'indiscipline a plombé le match des hommes de Gonzalo Quesada. D'ailleurs, en encaissant deux cartons jaunes, les Basques caracolent en tête du classement des cartons récoltés cette saison (six en quatre journées). De leur côté, les Angoumoisins ont su profiter des faiblesses de leurs adversaires du soir pour marquer au bon moment (Ayestaran, 62e). Angoulême met ainsi fin à sa série de deux défaites consécutives. Les Basques devront, eux, se contenter du point de bonus défensif.

Vidéo - Biarritz a payé cher son indiscipline : Le résumé de Soyaux-Angoulême - Biarritz

02:53

Mont-de-Marsan – Vannes : 38 - 11

Si le score final semble fleuve (38-11), ce deuxième succès bonifié des Montois en deux réceptions fut compliqué à aller chercher. Et si tout avait très bien débuté pour les Landais, auteurs de trois essais rapides par Brethous (8e), Wakaya (14e) et Laousse-Azpiazu (20e), les Vannetais faisaient le dos rond pour réagir juste avant la pause, grâce à Picault (40e+4, 17-8). Une pénalité d’Hilsenbeck a même permis aux Bretons de rester un long moment à six longueurs de leurs adversaires du soir. Pourtant, malgré leur supériorité numérique (carton jaune pour Rey, 47e), les Vannetais n'ont pas réussi à scorer et ont finalement craqué en fin de rencontre. Matanavou (64e), Brethous (74e) et Laborde (77e) ont permis aux Montois de conforter le point de bonus offensif.

Vidéo - Mont-de-Marsan a pris son temps, avant de dérouler

02:38

Bayonne – Dax : 51 - 15

Après un début de saison poussif, l’Aviron bayonnais espérait se rassurer devant Dax. Pourtant, pendant la première demi-heure, les Basques n’ont pas forcément convaincu (15-15). Il faudra finalement attendre l’expulsion temporaire du Dacquois Tuineau pour lancer le match des Bayonnais (33e). En supériorité numérique, les Basques ont fait craquer les Landais, et leur ont infligé un cinglant 17–0 en sept minutes, avant la pause (32-15), avec des essais de Rawaca et Huete.

Les joueurs de l'Aviron ont poursuivi sur cette nouvelle dynamique en deuxième période, bien aidés par un Bustos Moyano des grands soirs, auteur d'un huit sur huit face aux perches. Le match tournait alors définitivement à l'avantage des Bayonnais, qui ont inscrit trois nouveaux essais en force, dont le dernier juste avant la sirène par l’impact player, Oulai. Bayonne arrache ainsi le bonus offensif (51-15) et se rassure. La saison des Basques est peut-être enfin lancée.

Vidéo - Bayonne a fait la différence en 3 minutes contre Dax : Le résumé du match

02:35

Carcassonne - Perpignan : 19-26

S'il n'y avait qu'une seule mi-temps au rugby, l'Usap ne serait pas très loin de la zone rouge. Mais c'est parce qu'il y en a deux que les Catalans sont co-leaders du Pro D2. Comme contre Nevers, ils ont patiné dans le premier acte face à l'USC, et là encore, le réveil sang et or a fait mal : 23-3 encaissé par les Audois après la pause. Acebes (56e) et un essai de pénalité (69e) sont venus renverser le cours du match. Mais pas seulement. Auteur d'un 100% au pied et de 17 points, l'ouvreur Jacques-Louis Potigeter a su convertir la moindre opportunité catalane. Du coup, c'est déjà la troisième défaite sèche en quatre matchs pour Carcassonne, inquiétant en cette fin d'été.

Vidéo - Perpignan a renversé Perpignan en seconde période : le résumé du match

02:32
0
0