Icon Sport

28e journée Pro D2 - Agen et Perpignan cartonnent, Albi y croit de nouveau

Agen et Perpignan cartonnent, Albi y croit de nouveau
Par Rugbyrama

Le 22/04/2017 à 00:21

PRO D2 - Ce vendredi, la 28e journée a été marquée par le carton d'Agen face à Vannes (56-7) et la victoire au forceps d'Albi face à Béziers (25-23). Tous les résultats.

Agen - Vannes : 56-7

Agen n’a eu aucune pitié pour l’équipe remaniée de Vannes (56-7) à Armandie. Les hommes de Mathieu Blin ont marqué huit essais au total et l’ailier néo-zélandais George Tilsley a été l’auteur d’un quadruplé remarquable (4e, 16e, 34e, 68e). En plus de se montrer intraitables dans l’impact physique, les Agenais ont montré une adresse parfaite au pied avec un 100% sur les transformations de la part de Clément Darbo (5/5), Dan Hollinshead (2/2) et Julien Soulan (1/1).

Grâce à ce succès bonifié, les Lot-et-Garonnais restent à deux points du leader Oyonnax et peuvent encore rêver d’accession directe en Top 14. Quant à la belle série de quatre succès de suite des Bretons, elle prend fin, mais le maintien déjà quasiment assuré peut être officialisé la semaine prochaine à Béziers.

Albi - Béziers : 25-23

Albi s’est imposé sur sa pelouse face à Béziers (25-23) et peut toujours croire au maintien. Après une première mi-temps sans saveur, les Tarnais, menés 3-9 ont mis beaucoup de cœur à l’ouvrage pour renverser le match et inscrire trois essais en dix minutes. Les joueurs du SCA ont même rêvé quelques minutes à une victoire bonifiée mais les Biterrois ont su réagir en fin de match en marquant deux fois.

Beka Sheklashvili (Albi)

Beka Sheklashvili (Albi)Icon Sport

Les Albigeois signent une victoire très précieuse, qui, avec la défaite de Narbonne, leur permet de toujours espérer rester en Pro D2 avant la réception d’Agen le weekend prochain. Béziers ramène un point essentiel pour assurer mathématiquement son maintien.

Carcassonne - Narbonne : 26-13

La pression était clairement sur les Narbonnais lors de ce derby de l’Aude. Pour Carcassonne qui n’a plus rien à jouer ou à perdre cette saison, il était question de bien figurer face au voisin. Et ce fut avec la manière que l’USC s’est imposée ce vendredi soir, en jouant par phases, voir même en contre. Parce que c’est le RCNM qui a produit le plus de jeu qui s’est le plus découvert. Mais les ambitions n’ont pas eu la réalisation escomptée.

Beaucoup d’en-avant et de maladresses quand en face les Carcassonnais passaient deux fois la ligne avec Tagotago (31e) et Lazzarotto (57e). Lescalmel guidait les siens vers la victoire avec sa fiabilité face aux perches, malgré l’essai inscrit par Eadie (72e) en fin de rencontre. Narbonne s’incline à Albert Domec lors de ce derby de l’Aude, mais ce n’est pas la suprématie territoriale qui inquiétera le RCNM. Mais plutôt la quête du maintien, puisqu’avec la victoire d’Albi, les Narbonnais n’ont plus que 2 petits points d’avance sur la zone rouge.

Montauban - Dax : 40-31

Montauban a bien failli se brûler les ailes dans sa cuvette de Sapiac ! Largement en tête à l’heure de jeu, bonus offensif en poche, les hommes de Pierre-Philippe Lafond sont ensuite totalement sortis de leur match. Au point d’être à deux doigts de chuter à domicile. L’USM peut tirer un grand coup de chapeau à Jérôme Bosviel. Auteur d’un match plein, l’arrière montalbanais a sauvé son équipe d’une énorme déroute à quatre minutes de la fin.

Jeremy Chaput (Montauban)

Jeremy Chaput (Montauban)Icon Sport

En empêchant Dax de marquer un cinquième essai, à la course avec un Landais dans l’en-but, l’homme providentiel permet à Montauban d’assurer l’essentiel et de prendre une option sur les demi-finales. Coup de chapeau à l’US Dax, auteur d’un retour tonitruant qui aurait pu lui offrir le maintien au bout du suspens. Mais les Landais rentrent bredouilles. Rien que pour le spectacle offert en seconde période, ils l’auraient mérités, ce point de bonus défensif si précieux dans l’optique du maintien.

Oyonnax - Bourgoin : 33-6

Dans ce choc des extrêmes entre le leader Oyonnax et la lanterne rouge Bourgoin, il y a plus de suspense qu’attendu. Menée 0-6 à la 25e minute, l’USO s’est réveillée avec 3 essais de Geledan, Tian et Hall en 15 minutes pour s’octroyer le bonus offensif à la mi-temps (21-6). Mais elle a rendu une copie brouillonne dans cette rencontre avec 4 ballons perdus en touche et plusieurs en-avant notamment. Oyonnax n’a sécurisé son bonus qu’à la 73e minute sur un essai de Gondrand, suivi par une 5e réalisation inscrite par Codjo (75e).

Malgré tout, avec ce succès à 5 points, l’USO conserve ses 2 points d’avance sur son dauphin Agen à deux journées de la fin. De son côté, Bourgoin concède une sixième défaite consécutive.

Perpignan - Soyaux-Angoulême : 36-7

Il n'y a pas eu photo à Aimé-Giral. L'USAP a déroulé et a étrillé Soyaux Angoulême (36-7), avec 6 essais à la clé. Soyaux-Angoulême avait décidé de faire tourner pour ce déplacement. Un manque de lien criant qui s'est concrétisé par une conquête défaillante avec notamment 5 ballons perdus en touche lors de la première période. Un premier acte durant lequel les Catalans ne concrétisaient pas vraiment leur domination, tournant à la pause à 12-0.

C'est au retour des vestiaires que la différence a été faite avec notamment un triplé pour Acebes (32e, 44e, 58e) et un magnifique essai de Ratini (48e). Angoulême a sauvé l'honneur sur la fin après un joli numéro de Bolakoro (71e). Avec ce succès bonifié, Perpignan conserve l'espoir de jouer les phases finales.

Colomiers - Biarritz : 37-13 (joué jeudi soir)

Vidéo - Le résumé de Colomiers - Biarritz en vidéo

02:29

Mont-de-Marsan - Aurillac

A suivre EN DIRECT dimanche sur notre site et sur Eurosport 2 à 14h15

0
0